Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) dans les archives de Laprée

V. DOMINIQUE-JEAN-JACQUES II DE LENCQUESAING (1706-1776) / MARIE-JOSEPH-EUGÉNIE DUPUICH (1709-1748)

Repères généalogiques : Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing, écuyer, est né à Aire le 7 janvier 1706 et baptisé le 8 en l’église Saint-Pierre, le lendemain du mariage de son oncle Charles-Ignace-Joseph (1677-1732) et de Marie-Thérèse Lochtenberg (1668-1712) dans la même église. Il a été échevin de Saint-Omer. Il rachète à Louis de Beaufort sa charge héréditaire de grand bailli d’épée de Saint-Omer le 5 janvier 1760. Peu après l’incendie de sa maison à Saint-Omer en 1737, il fait reconstruire le château de Laprée (Quiestède). Il y meurt le 28 octobre 1776 et est enterré dans la chapelle du seigneur en l’église paroissiale. Il épouse, par contrat passé au château de Molpas (Mérignies) le 25 septembre 1733 et religieusement le 28 en la chapelle du château, Marie-Joseph-Eugénie Dupuich, née le 16 mai 1709 et baptisée le 18 en l’église Sainte-Croix de Béthune. Elle est la fille de Jacques-François Dupuich, écuyer, seigneur de Mesplau, secrétaire du roi au parlement de Tournai, et de Marie-Eugénie Dubois. Elle meurt au château de Laprée (Quiestède) le 13 décembre 1748 et est enterrée dans le chœur de l’église paroissiale, du côté de l’Évangile. Dont postérité (huit enfants).

Boîte 1 Généralités

  1. Baptême. Extrait (24 décembre 1738) du registre aux baptêmes de la paroisse Saint-Pierre à Aire. Baptême le 8 janvier 1706 de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), né la veille, fils de François-Jean-Jacques de Lencquesaing, seigneur de Laprée et mayeur d’Aire, et de dame Marie-Louise Rogier. Parrain : Dominique Rogier, sieur d’Houdanville, avocat en parlement de Paris. Marraine : Marie-Anne-Thérèse Durietz, douairière de Lencquesaing. Extrait certifié par Louis-Joseph Werbier du Hamel, grand bailli des ville et bailliage d’Aire, 27 décembre 1738.  (1.1454)
  2. Fin de sa tutelle. Lettres de Nicolas-Louis de Lencquesaing (1680-1738), tuteur, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Huit lettres : Aire, 17 novembre 1720 (1.2964) ; Aire 20 janvier 1721 (1.2961) ; Aire, 27 janvier 1721 (1.2960) ; Aire, 4 février 1721 (1.2965) ; Aire, 28 mars 1721 (1.2959) ; trois lettres sans date (1.2962-1.2963-1.2966).
  3. Mariage. Grosse du contrat de mariage de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et de Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748). Château de Molpas (Pierre-Calixte Caron, notaire à Templeuve), 25 septembre 1733.  (1.1001)
  4. Mariage. État des papiers et titres remis par Eugène-Lamoral Dubois de Chocques (1687-1755), oncle de Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748), à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) en exécution de leur contrat de mariage. Béthune, 5 octobre 1733. Traces de brûlures, provenant sans doute de l’incendie de 1737. (1.0290) 
  5. Incendie de la maison de Saint-Omer, 1737. Certificat des mayeur et échevins de la ville de Saint-Omer attestant que le grand corps de logis de la maison de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et de son épouse née Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748) “a été totalement brûlé” la nuit du 31 janvier au 1er février 1737 et que ses occupants “ont perdu la plus grande partie de ce qu’ils avaient de plus précieux”. Saint-Omer (halle échevinale), 11 mars 1743. Scel du registre ordinaire aux causes. (1.2908)
  6. Incendie de la maison de Saint-Omer, 1737. Copie (1765) d’un certificat (1743) des mayeur et échevins de la ville de Saint-Omer constatant que le grand corps de logis de la maison de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à Saint-Omer a été entièrement brûlé la nuit du 31 janvier au 1er février 1737 “et que dans cet incendie il a perdu la plus grande partie de ce qu’il avait de plus précieux”. (1.1538)
  7. Copie d’un bail de location par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) d’une maison à Saint-Omer que possède Jacques-François Doresmieulx, écuyer, seigneur de Fouquières. Saint-Omer (notaire Vaneechout), 25 juin 1733.
  8. Naissances de ses trois fils. Copie par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) (?) de notes de naissance sur ses trois fils : son fils aîné, Louis-Dominique-Eustache, né le 4 août 1734 et baptisé le même jour en la paroisse Sainte-Aldegonde à Saint-Omer (parrain : Nicolas-Louis de Lencquesaing, écuyer, seigneur de Favier, son grand-oncle paternel / marraine : demoiselle Isbergue-Eustachienne Dubois de Chocques, sa grand-tante du côté maternel), décédé le 20 mai 1805 et enterré à Esquermes, près de Lille ; son second fils, Eugène-Lamoral, né le 6 août 1735 et baptisé le lendemain en la paroisse Sainte-Aldegonde à Saint-Omer (parrain : Eugène-Lamoral Dubois, écuyer, seigneur de Chocques, son grand-oncle du côté maternel / marraine : Catherine-Thérèse Doresmieulx, son arrière grand-tante du côté paternel) ; Louis-Jean-Jacques, né le 15 novembre 1742 et baptisé le lendemain en la paroisse Saint-Sépulcre à Saint-Omer (parrain : Louis-François Damiens, son oncle à la mode de Bretagne du côté maternel / marraine : Marie-Françoise de Vos, épouse de M. de Bailleul, sa tante à la mode de Bretagne du côté paternel. (1.0748
  9. Naissance de son fils Eugène-Lamoral (1735-1753). Extrait (1756) du registre aux baptêmes, mariages et sépultures de l’église paroissiale de Sainte-Aldegonde, Saint-Omer. Baptême le 8 août 1735 d’Eugène-Lamoral de Lencquesaing, né le 6. (1.1273)
  10. Naissance de sa fille Marie-Antoinette-Louise (1741-1753). Extrait des registres aux baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse Saint-Sépulcre en la ville de Saint-Omer, 1756. Naissance et baptême le 5 septembre 1741 de Marie-Antoinette-Louise de Lencquesaing (1741-1753), avec Louis-Joseph Werbier (seigneur du Hamel, grand bailli des ville et bailliage d’Aire) pour parrain et pour marraine Marie-Thérèse Gaillard (épouse de Jacques-François Doresmieulx (1699-1755), écuyer, seigneur de Fouquières) au nom de Marie-Antoinette Dupuich (1667-?) (épouse de Paul-François de Boucquel (1671-1745), chevalier, seigneur de Warlus), grand-tante maternelle de l’enfant. (1.0738)
  11. Naissance de son fils Louis-Jean-Jacques (1742-1749). Extrait (1748) du registre aux baptêmes, mariages et sépultures de l’église paroissiale du Saint-Sépulcre, Saint-Omer. Baptême le 16 novembre 1742 de Louis-Jean-Jacques de Lencquesaing (1742-1749) né le 15. (1.1275)
  12. Placement de Marie-Thérèse-Eugénie de Lencquesaing (1738-1751) à la Noble Famille. Placement de Marie-Thérèse-Eugénie de Lencquesaing (1738-1751) à la Sainte et Noble Famille de Lille, 30 mai 1746. Maison d’éducation pour les jeunes filles nobles. Elle a partagé avec la Maison royale Saint-Louis à Saint-Cyr non seulement les mobiles et les objectifs sociaux et pédagogiques, mais aussi la longévité. Installée à Lille, rue de la Barre, dans les nouveaux quartiers établis par Vauban, la Sainte et Noble Famille a ouvert ses portes en 1686 pour ne les refermer sur ordre révolutionnaire qu’en septembre 1793. 233 demoiselles nobles réputées pauvres y ont reçu une éducation principalement ménagère et religieuse. (1.1032)
  13. Bourses d’études fondées par Robert Louchart. Crayon généalogique établissant la descendance des sœurs de Robert Louchart, sans date. (1.1218)
  14. Bourses d’études fondées par Robert Louchart. Bourse d’études pour Eugène-Lamoral de Lencquesaing (1735-1753). Attribution par Joseph-Alphonse de Valbelle (1686-1754), évêque de Saint-Omer (1727-1754) d’une des bourses fondées en 1624 par maître Robert Louchart (licencié ès droits, archiprêtre et chanoine de l’église cathédrale de Saint-Omer) à Eugène-Lamoral de Lencquesaing (1735-1753), 1747. (1.0027)
  15. Remise des centièmes. Décision des États d’Artois de faire jouir Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) de la remise des centièmes ainsi qu’en jouissent les gentilshommes et nobles d’Artois. Hôtel des États d’Artois (Arras), 29 janvier 1739. S’ensuivent les signatures : Bryas marquis de Royon ; Lejosne-Contay ; marquis de La Ferté ; de Briois d’Hulluch. (1.1456)
  16. Droits de confirmation de noblesse. Copie par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) d’un extrait du rôle du 31 janvier 1731, article 150 (2 000 livres à chacun des trois descendants de Jean-Jacques de Lencquesaing, anobli en 1661) et copie de l’exploit que lui a remis à son domicile Joseph-Dominique Lheureux, huissier royal de la gouvernance d’Arras. (1.0291)
  17. Droits de confirmation de noblesse. Lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à Philibert Orry (1689-1747), contrôleur général des Finances, au sujet de son paiement du droit de confirmation de noblesse (rôle de 1731) que l’administration avait estimée à tort non recouvrée et qui avait ordonné la saisie de ses meubles, v.1731. (1.0287) 
  18. Droits de confirmation de noblesse. Saisie par Joseph-Dominique Lheureux (sergent royal immatriculé à la gouvernance d’Arras), faute de paiement des droits de confirmation de noblesse, 1732. (1.0818)
  19. Droits de confirmation de noblesse. Brouillon d’un mémoire de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) contestant le paiement de la part des droits de confirmation de noblesse revenant à ses oncles Charles-Ignace-Joseph de Lencquesaing (1677-1732) et Nicolas-Louis de Lencquesaing (1680-1738), tous deux décédés. Saint-Omer, mars 1740. (1.1592) 
  20. Droits de confirmation de noblesse. Quittance donnée par le receveur du droit de confirmation à Arras à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Arras, 17 juin 1740. (1.0725)
  21. Droits de confirmation de noblesse. Extrait du rôle du 10 janvier 1731, article 150. Fixation en modération par décisions du conseil des 28 septembre 1731 et 3 mars 1732 : 1 103 livres. Reçu de 1 103 livres donné à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) par le receveur en la province d’Artois Berrier des droits de confirmation (“pour être confirmé dans sa noblesse et jouir par lui des droits, privilèges, honneurs et prérogatives annexés à la noblesse”) à cause du joyeux avènement du roi à la couronne. Arras, 28 avril 1732. (1.2573) 
  22. Lettre de Charles-François, procureur au conseil d’Artois, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) au sujet de frais à payer (succession de Marie-Anne Durietz (1644-1711) ?). Comprend la copie autographe de la réponse de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing. Arras, 8 mai 1735. (1.0842)
  23. Lettres de debitis. Copie sur parchemin des lettres de debitis* de la chancellerie d’Artois à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Arras, 9 mars 1740. *. Mandement obtenu en chancellerie pour contraindre les débiteurs par saisie, vente et exploitation de leurs biens à payer ce qu’ils doivent à l’impétrant. (1.2003)
  24. Remise de médaille. Lettre de Germain-Louis Chauvelin (1685-1762), garde des sceaux et secrétaire d’État aux Affaires étrangères (?), à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) relative à une médaille que devait lui remettre le Magistrat de Saint-Omer. Paris, 26 février 1750. L’échevinage de Saint-Omer, aussi appelé le Magistrat,  est composé d’un mayeur et de onze échevins dont un est lieutenant de mayeur, de deux conseillers pensionnaires, d’un procureur du roi en l’hôtel de ville et syndic, d’un greffier civil, d’un greffier criminel, d’un substitut du procureur syndic et d’un argentier. (1.0308)
  25. Fabrique de Quiestède. Vérification par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) du compte que Joly a rendu aux administrateurs de l’église de Quiestède le 20 mars 1754. (1.2177)
  26. Fabrique de Quiestède. État des sommes reçues et déboursées par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour l’église de Quiestède. Aire, 7 décembre 1768. Collation à l’original reposant en l’étude des notaires Wallart et Bonnefin. (1.1541) 
  27. Mémoire d’une livraison de barreaux de fer et de clous pour le fenêtre de la maison du curé de Quiestède en 1768. Somme de 60 livres avancée à la fabrique de Quiestède par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et remboursée à ce dernier en 1770. (1.1487 ou 1.2847)
  28. Maison du curé de Quiestède. Copie autographe d’une lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) au seigneur de Quiestède lui demandant de donner permission aux paroissiens d’abattre des arbres du cimetière afin de permettre la reconstruction de la maison du curé, sans date (1.1452) 
  29. Communauté villageoise de Quiestède. Lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à La Haye, seigneur de Prédefin (à l’hôtel d’Artois, rue Guénégaut à Paris) au sujet de la pâture des bestiaux de la communauté villageoise de Quiestède. Laprée, 11 août 1748. (1.1502)  
  30. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Supplique de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à l’évêque de Boulogne pour distraire 120 livres des revenus de la fabrique de Quiestède et contribuer ainsi au financement du gros d’un vicaire (200 livres, les 80 autres livres apportées par les paroissiens). (1.2182)  
  31. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Lettre de Cossart, prêtre, curé de roquetoire et doyen du district de Bléquin, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Roquetoire, 6 décembre 1755. Copie par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) de sa réponse. (1.2171)  
  32. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Lettre de l’abbé de Méric de Montgazin (1720-1793), vicaire général, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Boulogne-sur-Mer, 22 avril 1756. Copie par ce dernier de ses deux réponses, l’une au vicaire général, la seconde à l’évêque (?), sans date. (1.1030) 
  33. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Lettre de Cossart, prêtre, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Boulogne, 25 avril 1756. (1.0903)
  34. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Lettre de François-Joseph-Gaston de Partz de Pressy (1712-1789), évêque de Boulogne (1742-1789), à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Boulogne, 29 avril 1756. (1.0555) 
  35. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Permission de François-Joseph Partz de Pressy (1712-1789), évêque de Boulogne (1742-1789), de distraire des revenus de la fabrique de Quiestède 120 livres pour la portion du vicaire prochainement nommé, les habitants de Quiestède  apportant un complément de soixante livres et le curé vingt livres. Boulogne, 10 mai 1756. (1.3122)
  36. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Copie autographe d’une lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) au seigneur de Quiestède, lui proposant de mettre à contribution la fabrique de Quiestède pour construire la maison du vicaire et verser à ce dernier ses 200 livres de pension. Laprée, 20 juin 1757. (1.1555)
  37. Vicaire pour la paroisse de Quiestède. Copie autographe d’une lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), sans date. (1.0631)
  38. Vie quotidienne. Livre-journal des dépenses de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing. Important cahier couvert de parchemin, 1741-1747 et 1754-1759. (1.0393)
  39. Vie quotidienne. Livre-journal des dépenses de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour l’année 1768. Cahier, année 1768. (1.0281)
  40. Vie quotidienne. Comptabilité ménagère de Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748) – embauches et gages des domestiques, dépenses personnelles -, dont la première partie a ensuite été reprise par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), 1737-1770. (1.0280)
  41. Vie quotidienne. Livre-journal des dépenses et recettes de la ferme de Laprée quand Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) la tenait par ses mains. Cahier, 1751-1755. (1.1281)
  42. Bail de la ferme de Laprée. Bail (de 3, 6 ou 9 ans) consenti par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à Laurent-Joseph-Liévin Lemort, Charles-Laurent Lemort (et Jeanne-Alexis Delohem, sa femme), fermiers demeurant au château de Lescoire, paroisse d’Heuringhem, de la ferme du château de Laprée consistant en 114 mesures un quartier (manoirs, pâtures, prés et bois, terres à labour, jardins potagers, basse-cour, ferme et pigeonnier, entourés de grands fossés en plusieurs parties). Château de Laprée (notaires Varlet et Wallart, Aire), 8 février 1770. (3.2574) 
  43. Pleige et caution solidaire de François-Joseph Delehaye, laboureur à Rebecques, et de Jeanne-Thérèse Bayart, sa femme, en faveur de François-Joseph Chavin, laboureur actuellement à Quiestède, et de Jeanne-Françoise Delehaye, sa femme, pour sûreté des rendages, charges, clauses, conditions et accessoires du bail accordé à ces derniers de la ferme, cense et marché de Laprée à Quiestède par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) (bail passé à Aire le 27 août 1763). Aire (notaires Varlet et Dewimille), 23 novembre 1763. (1.0846)
  44. Vie quotidienne. Livraison de crème, d’œufs, de beurre, de lait, de pigeons et de poules par la fermière de Laprée, 1765. (1.0435) 
  45. Vie quotidienne. Consommation et livraison d’œufs, livraison de pigeons et de poules, livraison de crème et de pots de lait par la fermière de Laprée, 1766.(1.0610)
  46. Vie quotidienne. Mémoire du sellier Courtecuisse, relatif à la réalisation d’un cabriolet pour Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Lille, 14 octobre 1770. (1.1486) 
  47. Vie quotidienne. Lettre du sellier Courtecuisse à « monsieur Montaigni capitaine au régiment de Piémont, résidant à Saint-Omer », relative au cabriolet de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Lille, 23 décembre 1770. Il s’agit de Maximilien-Louis-Joseph de Pan de Montigny, neveu de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776).  (1.0390) 
  48. Vie quotidienne. Mémoire du maréchal-ferrant à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) (?), sans date. (1.0475) 
  49. Gestion de ses biens. Note sur une enveloppe de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) listant ses revenus annuels, sans date. (1.2081)
  50. Gestion de ses biens. État des biens de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), sans date (v.1740). (1.2510)
  51. Gestion de ses biens. Épave d’un livre-journal des biens de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (1.2341)
  52. Gestion de ses biens. Lettre de Michel-Ignace de Gantès de St Marcq à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) au sujet de la dîme de Rebecque. Ablainzevelle, 10 août 1730. (1.2549)
  53. Gestion de ses biens. Note de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) présentant un contrat d’échange d’une mesure vingt-et-une verges de terre à labour en deux parties contre six quartiers douze verges de pré près du Pont-à-Ham appartenant à Louis-Joseph Matissart, mars 1736. (1.1808)
  54. Gestion de ses biens. Déclaration des biens de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour satisfaire à l’édit du roi du mois de mai 1749 et aux ordonnances de l’intendant des 1er juillet et 15 novembre 1749. Concerne ses biens à Heuchin, Fontaine-les-Boulans, Équirre. (1.0526)
  55. Gestion de ses biens. Déclaration des biens de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour satisfaire à l’édit du roi du mois de mai 1749 et aux ordonnances de l’intendant des 1er juillet et 15 novembre 1749. Concerne ses biens à Crépy, Ecques, Lisbourg, Molinghem, Prédefin, Quiestède, Roquetoire, Saint-Quentin, Thérouanne, Wavrans. (1.0450)
  56. Gestion de ses biens. Déclaration des biens de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour satisfaire à l’édit du roi du mois de mai 1749 et aux ordonnances de l’intendant des 1er juillet et 15 novembre 1749. Concerne ses biens à Avondance, Febvin-Palfart, Lisbourg, Racquinghem, Roquetoire. (1.0653)
  57. Gestion de ses biens. Rentes. Transport – moyennant 1 332 livres – de dame Marie-Josèphe-Alexandrine Gaillard (veuve de Thomas-Joseph Guilly, sieur de La Bricque d’Or, conseiller du roi au bailliage de Saint-Omer) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) d’une rente de 65 livres par an au principal de 1 300 livres créée et constituée par Charles-François-Joseph Pruvost, procureur de la châtellenie de Lisbourg tant en son non qu’en ceux de Jeanne Cordonnier (sa mère, veuve de Jean-François Pruvost), Pierre-François et Marie-Catherine Pruvost (ses frère et sœur) à Saint-Omer le 11 mars 1736. Saint-Omer (notaire Vaneechout), 19 août 1747. Document original. (1.0683)
  58. Gestion de ses biens. Rentes. Reçu donné par Jacques-Hubert Hémart, avocat au conseil provincial d’Artois et trésorier de la ville de Saint-Omer, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) de 100 livres pour une année de cours d’une rente au capital de 2 000 livres affectée sur les impôts nouveaux du don gratuit de la province d’Artois. Saint-Omer, 20 octobre 1765. (1.2562)
  59. Rentes seigneuriales. Formulaire vierge de reçu de paiement de rentes seigneuriales, sans date. Provenance imprécise. (1.2673)
  60. Gestion de ses biens. Acquisitions foncières. Déclaration des acquisitions (contrat d’échange, contrat d’acquisition, arrentement…) de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), écuyer, seigneur de Laprée, depuis 1736, 1764. Il précise au dos qu’il manque le contrat de vente de l’ermitage de Quiestède consistant en un quartier de terre. (1.0312)
  61. Gestion de ses biens. Acquisitions foncières. Vente de dix parts de douze de quatre mesures un quartier de pâtures et prairies au village de Quiestède près du presbytère. Aire-sur-la-Lys (notaires Vaneckout et Ducrocq), 22 juin 1739. (1.2538)
  62. Gestion de ses biens. Acquisitions foncières. Échange par lequel Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) cède à Jacques-François Holquin une mesure de rietz alors en labour à Ligne, paroisse de Roquetoire, contre une mesure de pré sous le premier bois de Quiestède. Aire-sur-la-Lys (notaires Lissacq et Duchemin), 3 décembre 1749. (3.2537)
  63. Gestion de ses biens. Acquisitions foncières. Copie collationnée d’une vente à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) par Jean-François Holquin (laboureur, demeurant à Roquetoire) d’une mesure de rietz alors en labour située à Ligne, paroisse de Roquetoire, le 9 avril 1751 (notaires Varlet et Delebecq). (3.2550)
  64. Gestion de ses biens. Rentes. Minute d’un acte de constitution de rente héritière de 320 livres par an au capital de 8 000 livres reçu par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) de Jeanne-Joseph Glorieux, veuve de Louis-Alexandre du Pire, chevalier, baron d’Hinges, grand bailli héréditaire des ville et gouvernance de Béthune. Béthune (notaires Bucquin et Sicard), 6 mars 1759. (1.0627)
  65. Gestion de ses biens. Rentes. Constitution d’une rente héritière de 125 livres par an (2 500 livres de capital) au profit du sieur Charles-Joseph Joires (grand bailli de Bergues-Saint-Winocq, demeurant à Dunkerque) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748). Saint-Omer, 9 décembre 1741. Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) a indiqué en marge avoir remboursé les capitaux deniers et payé 85 livres pour ratte de temps le 14 août 1748. Le remboursement a été effectué avec les deniers de la lettre de rente qu’il avait constituée « au profit de la fondation du chanoine Durietz pour faire profiter les deniers de ladite fondation dont monsieur de Fouquières et moi sommes les administrateurs et comme il y manquait 500 je les ai pris dans l’argent que j’avais alors appartenant à monsieur Maïoul, laquelle somme je lui ai remise depuis en l’année 1749 ». (1.1979)
  66. Gestion de ses biens. Lettre de monsieur de Tramecourt à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) avisant ce dernier qu’il a fait passser à monsieur Werbier du Hamel 700 livres provenant de la vente des avesties du fermier Diénée, 25 juin 1771. (1.0612) 
  67. Gestion de ses biens. Compte, état et renseing que fait et rend Caroline-Joseph-Alexis Piette (veuve de maître Jean-François-Joseph Delamer, en son vivant notaire royal d’Artois de la résidence de Saint-Omer) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) de la recette que son époux avait faite de ventes d’avesties de grains d’hiver et de lin, à la demande du seigneur de Laprée pour sa ferme de Laprée et devant notaires en 1770, 1772. (1.1774) 
  68. Gestion de ses biens. Livre des biens que Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) a hérités de ses parents. Épaves. (1.2149) 
  69. Gestion des biens de Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748). Livre des recettes des biens appartenant Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748). Écriture de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Épave. (1.2078)
  70. Gestion de ses seigneuries. Commission de bailli donnée à Philippe-Dominique Cappe, maître arpenteur juré des pays d’Artois et de Flandre, demeurant à Quiestède : des fiefs et seigneuries vicomtières de Laprée à Quiestède, du Marest à Thérouanne, de Brias et Sobruicque à Ligne (paroisse de Roquetoire), donnée par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) ; de la terre et seigneurie de Quiestède, des seigneuries vicomtières de Rond (au village d’Ecques), Wichocquel (au village de Quiestède), d’Alloigne (au village de Wardrecques, au hameau de Baudringhem et à Ligne (paroisse de Roquetoire)), de Lottinghem (au village de Rebecque) et de La Porte Boulizienne (à Wardrecques), de Wichocquel donnée par le même en vertu du pouvoir donné par son fils Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805), 2 juin 1773. 2 pièces. (1.0139 et 1.0140)
  71. Gestion des biens de Jean-Jacques de Lattre. Pouvoir général donné par Jean-Jacques de Lattre, écuyer, seigneur de Loë, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), pour recevoir en son nom, de ses fermiers et débiteurs, les arrérages et revenus de ses biens. (1.2635)
  72. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre de Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (Lille (Saint-Maurice), v.1723-Tournai, 1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Tournai, 2 novembre 1762. (1.1484)
  73. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Copie ou ébauche d’un bail de neuf années consenti par Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (Lille (Saint-Maurice), v.1723-Tournai, 1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque, à Augustin Lamberquez, fermier, demeurant au village de Boisdinghem et à sa femme, du « marché nommé Le Brouxolle situé audit Boisdinghem » (88 mesures de manoir non amazé, jardin, terre labourable) au rendage de 550 livres. Première dépouille au mois d’août 1764. Première année échue à la Saint-André 1764. (1.0519)
  74. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son père, relative à un repreneur potentiel de terres que loue la baronne de Bousbecque à Barlin. Cette comprend un mot de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à mademoiselle Vicogne, à Béthune.  Béthune, 20 mars 1770 (lettre) et Laprée, 6 avril 1770 (mot). (1.450)
  75. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Copie par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) d’une lettre qu’il a écrite  à Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (Lille (Saint-Maurice), v.1723-Tournai, 1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque, 18 juillet 1770. Copie écrite sur une lettre adressée à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), relative à sa recherche de recommandation d’une domestique. (1.0421)
  76. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre d’affaires de Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (Lille (Saint-Maurice), v.1723-Tournai, 1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Tournai, 23 juillet 1770. (1.0233)
  77. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Copie d’une lettre écrite par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) en décembre 1772 relative à un marché de 35 mesures de terre à Barlin. Copie écrite au dos d’une lettre imprimée de l’intendant de Flandre et d’Artois Antoine-Louis Lefebvre de Caumartin (1725-1803) à messieurs les administrateurs de la fabrique de Saint-Pierre d’Aire, 30 septembre 1770. (1.0374)
  78. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Reçus délivrés par Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (Lille (Saint-Maurice), v.1723-Tournai, 1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque, à Jean-François Decroix, son fermier de Zudausques : 534 livres remis à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) – reçu daté de Lille, 9 novembre 1764 ; 600 livres remis à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour paiement des rendages 1766-1767 et d’une quittance de marnage ; 900 livres remis à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour la vente de matériaux et d’arbres de la ferme de Zudausques- reçu daté de Tournai, 14 juin 1768 ; 534 livres et 49 livres remis à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) – reçu daté de Lille, 14 décembre 1771. (1.1357)
  79. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre d’affaires de Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (Lille (Saint-Maurice), v.1723-Tournai, 1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Tournai, 4 juin 1771. (1.0232)
  80. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre d’Eugène-François-Léon marquis de Béthune-Hesdigneul (1746-1823) annonçant à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) le décès de sa belle-mère, Marie-Françoise-Hyacinthe Imbert comtesse de La Basecque (v.1723-1772), épouse de Pierre-Jean-Joseph-Guislain Le Vaillant, baron de Bousbecque. Tournai, 22 août 1772. (1.0301)
  81. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre de Charles Duquesne fils (marchand à Béthune) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), relative à trois années de rendage dues au marquis de Béthune. Béthune, 17 décembre 1772.  (1.0819)
  82. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre de l’abbé Guillaume-François-Antoine-Joseph Le Vaillant de Bousbecque, chanoine de la cathédrale de Tournai, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), relative au bail de Boisdinghem et à ses recettes. Tournai, 12 octobre 1772.  (1.1564)
  83. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre d’Eugène-François-Léon marquis de Béthune-Hesdigneul (1746-1823) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Arras, 16 février 1774. (1.0202) 
  84. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Lettre d’Eugène-François-Léon marquis de Béthune-Hesdigneul (1746-1823) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Tournai, 15 février 1775. (1.1469) 
  85. Gestion des biens de la baronne de Bousbecque (v.1723-1772). Deux enveloppes vides adressées à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et cachetées, l’une de cire rouge, l’autre de cire noire. Indications manuscrites de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing d’une visite de la baronne de Bousbecque à Laprée avec sa fille et madame de Mesplau en octobre 1770 et de la conservation dans son coffre de fer de 576 livres en argent appartenant à la baronne de Bousbecque. (1.1465)
  86. Gestion des biens des religieuses pénitentes de Saint-Omer. Recette de la vente d’avesties de blé (blé ensemencé) sur des terres appartenant aux religieuses et occupées par un couple débiteur d’Isbergues (Pierre-Joseph Houillier (Toillier) et sa femme) confiée le 14 juillet 1757 au sieur Soisse, bourgeois marchand d’Aire… à condition de payer comptant 330 livres pour acompte des rendages que les occupants doivent aux religieuses (dont 30 livres pour frais de l’huissier d’Enguinegatte) et moyennant pour le sieur Soisse 3 livres du cent pour son droit de recette. Laprée, 20 août 1757. (1.2546)
  87. Gestion de la succession de la demoiselle Thérèse Delattre de Loë. Papiers de la succession de la demoiselle Thérèse Delattre de Loë, concernant des rentes. Lettres de M. Godtschlak (Ypres, 1743-1745-1747). Paiement de la vente des meubles et effets à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), exécuteur testamentaire, 1745. Lettre au R.P. Dubrulle, de la Compagnie de Jésus, au collège wallon de Saint-Omer (Lille, 3 novembre 1744). (1.2571)
  88. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin. Arras, 25 janvier 1747. (1.0562)
  89. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin. Arras, 15 décembre 1750. (1.2570) 
  90. Lettres de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805). Lettre de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son père. Lille, 16 (janvier ?) 1773. (1.3136)
  91. Lettres de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805). Lettre de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son père. Lille, 12 mai 1773. (1.1503)
  92. Lettres de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805). Lettre de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son père. Lille, 6 août 1773. Lettre racontant longuement l’affaire dite du régiment d’infanterie Royal-Comtois. (1.0141)
  93. Lettres de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805). Lettre de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son père. Lille, 5 septembre 1773. Lettre relative à une contravention pour jeu de cartes donnée à un couple de cabaretiers de Quiestède, Louis May et sa femme. (1.0440)
  94. Lettre à son fils Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805). Lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à son fils au sujet de Jehan de Lencquesaing, de leurs lettres de noblesse “ou plutôt de réhabilitation”. Laprée, 29 octobre 1767. (1.1507)
  95. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, à Saint-Omer. Arras, 7 février 1747. (1.0563)
  96. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin. Arras, 10 février 1747. (1.0566) 
  97. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer à Saint-Omer. Belval, 9 mai 1760. (1.0052)
  98. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer en son château de Laprée. Belval, 6 octobre 1760. (1.0553) 
  99. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin. Belval, 6 novembre 1760. (1.0565)
  100. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer en son château de Laprée. Belval, 25 novembre 1760. (1.0564)
  101. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin. Belval, 17 janvier 1761. (1.0053)
  102. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin. Belval, 28 juillet 1761. (1.0484)
  103. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779), épouse de Jules-César Raulin (1697-1785), écuyer, seigneur de Belval, brigadier des armées du roi, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, son cousin. Belval, 27 août 1761.  (1.0483)
  104. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer, à son adresse à Saint-Omer. Belval, 16 septembre 1761. (1.0481)
  105. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, alors chez monsieur de Mesplau, rue royale à Lille. Belval, 17 février 1762. (1.0047) 
  106. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer, à Saint-Omer. Saint-Pol, 15 mai 1762. (1.0849) 
  107. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer à Saint-Omer. Belval, 29 juin 1762. (1.0055)
  108. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Copie par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) d’une réponse qu’il a adressée à Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779), sa cousine, vers juin 1762. (1.0479)
  109. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de la ville de Saint-Omer à Saint-Omer. Saint-Pol, 20 juillet 1762. (1.0482)
  110. Lettres de la cousine Raulin de Belval (1696-1779). Lettre d’Anne-Marie-Thérèse Delattre de Loë (1696-1779) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son cousin, grand bailli de Saint-Omer à Saint-Omer. Saint-Pol, 3 janvier 1763. (1.0480) 
  111. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Arras, 22 avril 1757. (1.0115)
  112. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Sus-Saint-Léger, 13 août 1757. (1.0116)
  113. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Arras, 2 décembre 1757. (1.0117)
  114. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Arras, 31 décembre 1757. (1.0118)
  115. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Sus-Saint-Léger, 21 juillet 175[8]. (1.0054)
  116. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Arras, 29 décembre 1758. (1.0119)
  117. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Arras, 10 janvier 1759. (1.0120)
  118. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Arras, 8 mars 1759. (1.0121)
  119. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami. Sus-Saint-Léger, 31 juillet 1761. (1.1188)
  120. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami.  Arras, 11 juillet 1762. (1.0122)
  121. Lettres de l’ami Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782). Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son ami.  Arras, 31 janvier 1763. (1.0123)
  122. Lettres diverses. Lettre de monsieur Dampierre à monsieur Delamotte à Aire au sujet de remèdes, 10 avril 1739. (1.1343)
  123. Lettres diverses. Lettre de Muchembled (Benoît-Isidore Muchembled, avocat au Parlement et échevin d’Aire ?) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) (?) relative à un paysan d’Isbergues, redevable envers des religieuses de ses fermages. Aire, 12 septembre 1757. (1.0423)
  124. Lettres diverses. Lettre de bons vœux de Louis-Dominique-Joseph de Lencquesaing (1763-1854) dit de Chocques à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) – grand bailli de Saint-Omer à Saint-Omer – , son grand-père. Compiègne, 30 décembre 1775. (1.0297)
  125. Lettres diverses. Lettre de Bauduin Delohen à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing. Aire, 29 octobre 1773. (1.1210)
  126. Lettres diverses. Lettre d’Emmanuel Fouler de Relingue (1729-1812), beau-fils de Maximilien Depan de Wisques (1669-1739) et de Marie-Anne-Louise de Lencquesaing (1707-1791), à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing, son oncle par alliance. Relingue, 24 décembre 1773. Au dos, fragment d’un compte de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing. (1.0037)
  127. Lettres diverses. Lettre de M. Pierre-Bertin Goeusse à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing. Saint-Omer, 24 février 1775. (1.1214)
  128. Lettres diverses. Lettre de Jacques-Joseph-Nicolas Taverne de Montdhiver (1730-1801) probablement à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) au sujet d’un investissement dans la marine de course. Dunkerque, 14 décembre 1761. (1.3120)
  129. Divers. Reçu donné à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) par le sculpteur audomarois Antoine Piette pour la pose d’un marbre de sépulture en l’église Saint-Denis de Saint-Omer à la mémoire de Jean-Jacques de Lencquesaing (1601-1662) et de Marie-Anne Durietz (1644-1711), sa bru, 4 mai 1744. (1.0274)
  130. Divers. Reçu de 5 livres 1 sol 3 deniers donné par Devigne, collecteur du village de Racquinghem, à Ganthier pour les centièmes de l’année 1769 pour 3 mesures de rietz appartenant à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Quiestède, 15 janvier 1770. S’ensuit un message de la femme Senlecq à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (1.0620
  131. Divers. Réclame d’À la bonne foi, marchand fabricant de bas de soie, rue Ernestale à Arras. (1.0623)
  132. Divers. Extrait (1769) du registre aux baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse de Racquinghem. Baptême le 19 décembre 1755 de Constant-Louis Laforge – fils légitime de Louis-Hyppolite-Joseph Laforge, écuyer, seigneur de Racquinghem et autres lieux, et de dame Clotilde-Aldegonde-Isbergue Lejosne-Contaÿ – né la veille. Parrain : François-Constant Lejosne-Contaÿ, écuyer, seigneur de Versignÿ, chevalier de Saint-Louis, capitaine au régiment de la Marine, frère germain de la mère de l’enfant. Marraine : noble dame Marie-Claire-Louise Laforge, épouse de monsieur Loost [Loste de Beaupré], écuyer de la cour de Cassel. (1.1436)
  133. Papiers André de Lencquesaing (1893-1976). Divers. Liste des documents remarquables dans les archives de Laprée relatifs à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (1.1358)
  134. Mort. Mémoire du médecin Winzel qui soigne Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à partir du 11 décembre 1775. Est jointe une lettre de Winzel écrite à Blangy à Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) le priant de payer le mémoire dû par son feu père, 21 mai 1777. Au dos de la lettre, reçu délivré par la femme du médecin Winzel, 23 mai 1777. (1.2082) 
  135. Mort. Testament olographe de Marie-Joseph-Eugénie Dupuich (1709-1748). Laprée, 11 mars 1748. Est jointe une déclaration signée au château du Cauroy (aujourd’hui Berlencourt-le-Cauroy) le 25 juin 1754 de M. de Beauffort-Lassus, de M. de Coupigny-Dochinel, de M. de Coupigny, de M. Dupuich de Mesplau. (1.2135)
  136. Mort. Testament de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Laprée, 21 septembre 1776. Notaires (notaires Wallart et Bonsart, Aire-sur-la-Lys). Photocopie. Versement de  (†) M. Bernard Salmon. (1.1000)

Boîte 2 Papiers du grand bailli de Saint-Omer (1760-1776) 

  1. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Liasse d’extraits des registres de conseil reposant aux archives du bailliage de Saint-Omer et divers. (1.2002)
  2. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Extrait du registre aux consultations du magistrat de Saint-Omer commençant la veille des Rois 1517 et finissant en juillet 1541, 1525. (1.2454)
  3. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. En attente de libellé. Défensefaite aux officiers du conseil d’Artois d’exercer aucune juridiction en première instance… (1.3105)
  4. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. En attente de libellé. Document à étudier relatif à une commission de rejet d’appel de la cour de justice du pays de Langle* en 1577, 1578. *. Le pays de Langle avait une coutume particulière, homologuée le 25 juin 1586, un bailliage qui ressortissait à celui de Saint-Omer, et un échevinage composé de huit échevins. (1.2599) 
  5. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. En attente de libellé. Extrait du registre au rebail des fermes de la ville de Saint-Omer du 22 janvier 1598. (1.2456)
  6. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit au sujet d’un cheval de poil baÿ*. Pièces d’un procès au bailliage de Saint-Omer pour Eustache de Fromenssent, écuyer, seigneur d’Hardinghem, contre Nicolas Vandercamp (v.1615-avant 1670), bourgeois de Saint-Omer, marchand hostelain, v.1660. (1.1078) *. Couleur rougeâtre.
  7. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Extrait d’une requête présentée par les lieutenant, officiers, conseillers du roi et hommes de fief du bailliage de Saint-Omer contre les mayeur et échevins dudit Saint-Omer qui avaient présenté une requête pour avoir entrée en la maison de Sa Majesté séante sur le grand marché, 1662. (1.0146) 
  8. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Arrêt du parlement de Paris relatif à une sentence donnée par le conseil provincial d’Artois le 20 octobre 1682 entre les hommes de fief du bailliage de Saint-Omer, demandeurs par requête du 11 janvier 1681 d’une part, et de N… de Marigna, lieutenant général ès ville et bailliage de Saint-Omer, défendeur d’autre part ; et entre les hommes féodaux ou desservant fief au bailliage de Saint-Omer, avec le sieur Werbier (substitut du procureur général au bailliage de Saint-Omer, demandeur par requête apostillée le 15 janvier 1681) d’une part, et Charles-Louis Hourdel, Nicolas Sergeant, Pierre de Remetz, Jean-Baptiste Titelouze et autres, conseillers du roi au bailliage de Saint-Omer, défendeurs prétendant assister à tous les actes qui se font au bailliage de Saint-Omer, préférablement et à l’exclusion des hommes féodaux de Saint-Omer, d’autre part, 16 mai 1687. (1.2285)
  9. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Requête au parlement de Paris pour que les mayeur et échevins marchent derrière le corps du bailliage de Saint-Omer lors des processions, assemblées publiques et cérémonies, 1687. Minute des archives du bailliage de Saint-Omer. (1.0706) 
  10. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Liasse d’un procès pour les officiers du bailliage de Saint-Omer contre Guillaume Le Febvre, les bailli et autres officiers du comté de Fauquembergues, fin XVIIe-début XVIIIe siècle. (1.1733) 
  11. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Remontrance adressée aux par Pierre-Louis Lestie[?], chirurgien juré et marchand de Saint-Omer, aux mayeur et échevins de Saint-Omer, relative à un plan de maison qu’il projette de faire construire, sans date (vers décembre 1716). (1.3166)
  12. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge.  Extrait de l’arrêt de réglement du conseil d’État du Roi pour les bailliages de la province d’Artois en date du 2 novembre 1700. (1.3077)
  13. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Procès. Avertissement et inventaire de production des procureur général au parlement de Tournai, les baillis et hommes de fief de la cour féodale et aux échevins de Lambach, de Bailleul en Flandre et aux bailli, échevins et greffier du village et franchise de Rumeghen contre les officiers du bailliage de Saint-Omer, v.1700. (1.1590) 
  14. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Procès. Extrait de l’arrêt du conseil d’État du roi donné à Fontainebleau le 2 décembre 1700 qui règle les fonctions, rang et séances des grands baillis, lieutenants généraux et autres officiers des bailliages de la province d’Artois. (1.3156)
  15. Ordre du roi relatif donnant rang et séance immédiatement après le gouverneur de la place aux grands baillis héréditaires de ses villes et bailliages d’Arras, Saint-Omer, Aire, Béthune, Bapaume et Hesdin dans les processions et cérémonies publiques. Versailles, 19 août 1700. Collation faite par le greffier du bailliage de Saint-Omer. (1.????)
  16. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Arrêt de règlement du conseil d’État. Arrêt de règlement du conseil d’État rendu entre les grands baillis des bailliages royaux d’Artois, les lieutenants généraux, les avocats et procureur du roi, plusieurs seigneurs propriétaires de fiefs et les États de la province, 2 novembre 1700. (1.1282) 
  17. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Griefs que mettent pardevant vous nosseigneurs du parlement les grand bailli, lieutenant général des ville et bailliage de Saint-Omer appelant d’une sentence rendue par le conseil d’Artois contre les maire et échevins de Saint-Omer, 1704. (1.0944) 
  18. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Pièces d’un procès pour Marissal, procureur du roi au bailliage de Saint-Omer contre Jean Vandalle, sergent à cheval du bailliage de Saint-Omer, v.1704. (1.2282)
  19. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Certificat délivré par Maximilien marquis de La Woestine et de Becelaere, grand bailli du bailliage royal et présidial de Flandre relative à son habit (un “manteau de velours noir”), 25 septembre 1706. (1.3088)
  20. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Copie d’une lettre du maréchal duc de Villars (1653-1734) introduisant l’envoi d’un règlement entre les lieutenants des maréchaux de France et les prévôts des maréchaussées du 15 novembre 1723. (1.2287)
  21. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Mémoire pour les procureurs des ville et bailliage de Saint-Omer contre Jacques Wallour, substitut du procureur du roi du bailliage de Saint-Omer, 1723. (1.2493) 
  22. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conflit entre le bailliage et l’échevinage. Contredits pour les grand bailli, lieutenant général et autres officiers du bailliage de Saint-Omer, défendeurs, contre les mayeur et échevins de Saint-Omer, demandeurs, par-devant monsieur Jérôme Bignon (1658-1725), conseiller d’État, intendant de justice, police et finance en Picardie, Artois. Début du XVIIIe siècle. (1.0453)
  23. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Pièce du procès entre le bailliage de Saint-Omer et l’échevinage. Début du XVIIIe siècle. Il est indiqué au dos du document : “papiers du bailliage de Saint-Omer visitées en juillet 1852.” (1.2484)
  24. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Copie de la déclaration du roi en interprétation de l’édit du mois d’août 1692 concernant ceux qui seront pourvus des offices de maire dans les pays conquis. Versailles, 13 avril 1693. (1.0709)
  25. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Liasse d’un procès pour les officiers du bailliage de Saint-Omer contre les habitants de Bientques et Pihem, début du XVIIIe siècle. (1.2486)
  26. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Arrêt de règlement du conseil d’État « pour faire conserver l’ordre ancien & forme judiciaire » dans les bailliages royaux d’Artois, 1700. (1.1213)
  27. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Copie d’une communication en 1702 de divers titres et écrits à la demande du lieutenant général, des conseillers du roi et autres officiers du bailliage de Saint-Omer aux mayeur et échevins de cette ville. (1.3026)
  28. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Réplique des grand bailli, lieutenant général et autres officiers du bailliage de Saint-Omer aux mayeur et échevins de Saint-Omer, début XVIIIe siècle. (1.3027)
  29. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Pièce d’un procès pour les abbesse et religieuses urbanists de Saint-Omer contre les mayeur et échevins de Saint-Omer, v.1733. (1.3028)
  30. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Pièce d’un procès pour les abbesse et religieuses urbanists de Saint-Omer contre les mayeur et échevins de Saint-Omer, v.1733. (1.3033)
  31. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Difficile installation du grand bailli de Béthune. Mémoire pour Nicolas-Alexandre baron du Pire et d’Hinges (1665-1719), grand bailli des ville, gouvernance et avouerie de Béthune, suite à ses difficultés dans la prise de possession de son office de grand bailli, début du XVIIIe siècle. (1.0452)
  32. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Principales fonctions du grand bailli de Béthune. Présentation par Nicolas-Alexandre, chevalier, baron du Pire et d’Hinges, grand bailli des ville, gouvernance et avouerie de Béthune, de ses principales fonctions à l’hôtel de ville de Béthune, juillet 1704. (1.0721)
  33. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Conservation des privilèges et droits du conseil d’Artois. Extrait des registres du conseil d’État du roi. Requête présentée pour la conservation des privilèges et droits du conseil d’Artois par Joseph Boudart, sieur de Couturelle, lieutenant général des ville et gouvernance d’Arras ; Philippe-François Palissot, sieur d’Incourt ; François Leleu, greffier criminel ; les échevins ; Pierre-André Bataille, procureur général du conseil provincial d’Artois, 11 septembre 1684. (1.0385) 
  34. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Déclaration du roi portant règlement pour l’administration des hôpitaux, maladreries et léproseries de l’ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare dans lesquels l’hospitalité a été établie ou rétablie. Versailles, 12 décembre 1698. (1.2289) 
  35. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Liasse d’un procès pour maître Simon Marissal, procureur du roi au bailliage de Saint-Omer, intimé, contre les fermiers des impôts d’Artois à Saint-Omer, v.1703-1704. (1.2290)
  36. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Supplique de Jean-François Tacquet, marchand, propriétaire-occupant de la maison nommée La Trompe, place du Haut-Pont à Saint-Omer, aux mayeur et échevins de Saint-Omer à propos d’un flégard qu’il souhaite boucher pour empêcher le dépôt sauvage d’ordures, 1714.(1.2293) 
  37. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Supplique de Marie-Jacqueline-Antoinette Marsille (veuve de Gilles Maes, échevin de Saint-Omer) aux mayeur et échevins de Saint-Omer relative au projet de reconstruction d’une maison lui appartenant située rue de la Grosse Pipe, 1721. Au bas de la supplique, autorisation donnée  par l’échevin commis aux ouvrages, 1721. Est joint un dessin de la façade. (1.2291)
  38. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Requête d’Antoine Chrestien aux grand bailli, mayeur et échevins de Saint-Omer, pour faire agréer le plan de la maison qu’il souhaite faire construire du côté de la rue de la Loi, 1728. (1.2581) 
  39. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Copie d’un lettre de commission donnée parle roi à Aimé-Jean-Jacques Severt, conseiller au parlement, pour vérifier et rédiger les coutumes des villes et bailliages de Saint-Omer et d’Aire ; pour fire convoquer et assembler les gens des trois états. Compiègne, 1er août 1739. (1.2980)
  40. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Supplique au grand bailli de Charles Gugelot, marchand demeurant à Saint-Omer, rue des Cuisiniers qui a l’intention de poser au-dessus de sa porte un tableau représentant les marchandises qu’il débite dans sa boutique, 1737. Au haut du document, le procureur du roi fait savoir qu’il n’exprime aucune réserve à ce qu’une autorisation lui soit donnée, 1737. (1.2292)
  41. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Comptes de fabrique. Remontrance des grands baillis des bailliages et gouvernances d’Arras, Saint-Omer, Béthune, Hesdin, Aire, Bapaume et Lens, de la province d’Artois au sujet d’une contestation à la Grand-Chambre du Parlement de Paris au rapport de monsieur Portail entre le curé de Saint-Nicolas sur les fossés de la ville d’Arras et les paroissiens et marguilliers de cette église, le curé prétendant devoir lui être présentés en chef et être en droit de les arrêter, v.1700. (1.1533)
  42. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Difficile installation de l’avocat Dambrines au conseil d’Artois. Supplique au Parlement de Paris adressée par les grands baillis et autres officiers et hommes de fief des bailliages et gouvernance d’Artois relative à la difficulté d’installation de maître Claude Dambrines, avocat du roi à la gouvernance d’Arras, v.1700. Claude Dambrines devint en 1703 conseiller au conseil d’Artois, résigna son office en 1715 et mourut à Arras en 1716. (1.0152)
  43. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Édit du roi. Édit du roi portant suppression des offices de conseiller-secrétaire-audiencier de Sa Majesté, de conseiller-secrétaire-contrôleur et de conseiller-secrétaire créés dans les chancelleries établies près les présidiaux du royaume et création de 600 offices de conseiller-secrétaire de la Maison et Couronne de France dans les chancelleries près les Parlements et autres cours supérieures du royaume. Versailles, décembre 1708. (1.0251) 
  44. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Résolution des États d’Artois. Résolution des députés généraux et ordinaires des États d’Artois relative aux assiettes réglementaires pour fourniture de pionniers, chariots et chevaux ordonnés pour le service du roi, 1er février 1745. (1.0404)
  45. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Lettre de […]zambard à monsieur Petit, procureur du roi en son bailliage, à Saint-Omer. Arras, 20 août 1733. (1.2687) 
  46. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Trois extraits des registres aux délibérations de messieurs du Magistrat de la ville et cité de Saint-Omer, 27 mars 1703, 7 juillet 1709 et 20 novembre 1748. (1.0752)
  47. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Supplique de Gaspard Palfart, bourgeois, receveur demeurant en la ville de Saint-Omer au comte de Beauffort et de Croix, vicomte de Houlle, seigneur de Moulle et autres lieux, grand bailli héréditaire des ville et bailliage de Saint-Omer ainsi qu’au mayeur et échevins de cette ville pour l’autoriser à faire rebâtir une petite maison attenante à celle où il demeure, sise rue de Sainte-Croix, 1734. (1.3146)
  48. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Convention passée entre les grands baillis des villes et bailliages royaux d’Arras, Saint-Omer, Aire, Béthune, Lens, Hesdin et Bapaume pour demander une déclaration du roi afin de faire enregistrer au Parlement l’arrêt du 2 novembre 1700. Arras, 2 décembre 1745. (1.3145)
  49. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Résolution des États d’Artois. Résolution des députés généraux et ordinaires des États d’Artois relative aux assiettes réglementaires pour frais de pionniers, chariots et chevaux de convois, 2 janvier 1748. (1.0403)
  50. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Certificat délivré par Louis-Eugène-Marie comte de Beauffort et de Moulle (1726-1793), ancien grand bailli des ville et bailliage de Saint-Omer, indiquant avoir cédé à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1766), grand bailli de Saint-Omer, les  copies que son défunt père, Christophe-Louis comte de Beauffort et de Croix (1674-1748), ancien grand bailli de Saint-Omer, avait faites à ses frais dans différentes archives de plusieurs actes intéressant l’exercice et les droits de la charge de grand bailli. Château de Moulle, 29 avril 1765. (1.2578) 
  51. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Liste incomplète (pages 3 à 6) de gentilshommes de la provinces d’Artois (États d’Artois ?). (1.2490) 
  52. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Lettres de provision de grand bailli de Saint-Omer données par le roi à Christophe-Louis de Beaufort (Moulle, 1674-Moulle, 1748) (Beauffort). Parchemin. Versailles, novembre 1702. (1.2729)
  53. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. Placard à l’en-tête de Jacques-Bernard Chauvelin (1701-1767), chevalier, seigneur d’Inquesen et autres lieux, conseiller du roi en ses conseils, maître des requêtes ordinaire de son Hôtel ; intendant de justice, police, finances et des troupes de Sa Majesté en Picardie, Artois, Boulonnais, pays conquis et reconquis, relatif au paiement de l’impôt du vingtième. Béthune, 2 juillet 1750. (1.2813)
  54. Papiers antérieurs à l’exercice de sa charge. En attente de libellé. (1.2815)
  55. Mémoire au grand bailli sur l’application mal à propos de son scel, sans date (XVIIIe siècle). (1.2820)
  56. Mémoire pour les officiers des bailliages royaux de la province d’Artois, demandeurs, contre les officiers du conseil provincial d’Artois, défendeurs, sans date. (1.2971)
  57. Lettres de provision de grand baili de Saint-Omer de Louis-Eugène-Marie de Beauffort, succédant à son père, Christophe-Louis comte de Beauffort, décédé en avril 1748. Compiègne, 27 juillet 1748. (1.2999)
  58. Installation du grand bailli de Saint-Omer. Extrait du registre mémorial de la ville d’Arras commençant en 1749, f°1087, relatif à l’installation du grand bailli d’Arras en la chambre échevinale de la ville par le lieutenant général du bailliage le 3 décembre 1756. (1.2547)
  59. Installation du grand bailli de Saint-Omer. Collation à l’original par le greffier de la ville de Saint-Omer de la prestation de serment en halle échevinale de la ville de Louis-Eugène-Marie comte de Beauffort et de Moulle (1726-1793), grand bailli de Saint-Omer, succédant à son défunt père. Saint-Omer, 20 novembre 1748. (1.2576)
  60. Installation du grand bailli de Saint-Omer. Formule du serment que le grand bailli de Saint-Omer prête en se faisant recevoir à l’Hôtel de Ville. Écriture de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (1.0828)
  61. Installation du grand bailli de Saint-Omer. Extrait du registre aux délibérations du magistrat de la ville et cité de Saint-Omer. Prestation de serment de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer. Saint-Omer, 29 mai 1760. (1.0441) 
  62. Installation du grand bailli de Saint-Omer. Extrait du registre aux provisions et commissions de l’échevinage de Saint-Omer. Installation de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer. Saint-Omer, 29 mai 1760. (1.0778)
  63. Installation du grand bailli de Saint-Omer. Requête de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour obtenir du conseiller du roi au bailliage de Saint-Omer, Fayolle, « tous les titres et pièces généralement quelconques qui ont été confiés concernant l’office de grand bailli dont une partie sont des copie collationnées des titres dudit bailliages et les autres compulsées des titres reposant au greffe de ladite ville de Saint-Omer à la requête de Christophe-Louis de Beauffort, chevalier comte de Croix, père d’Eugène-Marie comte de Beauffort, dernière titulaire dudit office pour les produire dans les instances et procès qu’on aurait pu lui susciter concernant les droits, fonctions, honneurs et prérogatives attribués audit office, lesquels titres avaient passé successivement dans les cabinets des maîtres Pagart et Bontemps de Biennes, lors conseiller audit bailliage, et remis ensuite par le sieur Bontemps de Biennes en mains du sieur Fayolle qui en avait remis, il y a environ deux ans, une partie desdits titres en mains du sieur de Lencquesaing, grand bailli qui les avait confiés à maître Leroy, conseiller du roi audit bailliage pour former un mémoire. Mais ce dernier n’ayant pu y travailler, il remit tous les titres et pièces en mains dudit sieur de Lencquesaing qui les remit ensuite en mains du sieur Fayolle qui lui avait promis d’y travailler, ce qu’il ne fit pas, et refusa de remettre lesdits titres et pièces en mains dudit sieur de Lencquesaing », sans date (après 1760). (1.0143)
  64. Gages de grand bailli. Reçu  de 270 livres délivré par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, à Jean-François Palisot (chevalier, seigneur de Beauvois, conseiller du roi, receveur général des domaines et bois de Flandres, Artois et Cambrésis), pour une année de ses gages de grand bailli (1766) assignée sur les domaines de Saint-Omer. Lille, mars 1768. (1.2656)
  65. Procès Fayolle. Liasse d’un procès pour Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) contre M. Fayolle, conseiller du roi au bailliage de Saint-Omer, circa 1765. (1.2334)
  66. Procès Courtier (Aire). Arrêt de la cour de parlement du 17 août 1731 entre Antoine Courtier, qui se qualifiait châtelain de la ville d’Aire, demandeur, contre les mayeur et échevins de la ville d’Aire, défendeurs. (1.2455) 
  67. Procès. Pièces d’un procès pour les officiers du bailliage de Saint-Omer (prenant fait et cause d’Adrien de Beaussart et de Jean-Antoine Boudenot, huissiers audienciers du bailliage), défendeurs, contre les maire et échevins de Saint-Omer, demandeurs, 1703-1704. (1.2440 / 1.2446 / 1.2447 / 1.2448 / 1.2449 / 1.2450 / 1.2453)
  68. Exercice de sa charge. “Collection des patentes pour régler la forme des élections des municipaux”, XVIIIe siècle. (1.2633)
  69. Exercice de sa charge. Contestation entre le grand bailli d’Aire et les mayeur et échevins d’Aire. Mémoire sur la contestation entre le sieur Louis-Joseph Werbier du Hamel, grand bailli d’Aire, et les sieurs Fournier –  lieutenant général -, Wamin – avocat – et Lochtenberg – procureur du roi -, et les mayeur et échevins de la même ville. Amiens, 15 mars 1723. Collation de 1762. (1.1476)
  70. Exercice de sa charge. Droits et fonctions des grands baillis d’Artois. Idée des droits & fonctions des grands baillis de la province d’Artois, tant aux bailliages royaux qu’aux hôtels de ville de leurs départements, au sujet des édits des mois de février 1763 pour le règlement des collèges ; d’août 1764 & mai 1765 pour l’administration des biens des villes & bourgs du royaume. (1.1283)
  71. Exercice de sa charge. Renouvellement des officiers municipaux. Collation par le greffier de la ville de Saint-Omer d’une lettre du duc de Choiseul (1719-1785) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, l’informant que le roi avait donné des ordres aux mayeurs et échevins des villes de l’Artois à l’occasion du renouvellement des officiers municipaux le 31 octobre 1765 et lui annonçant qu’il présiderait  cette élection à Saint-Omer en tant que grand bailli. Fontainebleau, 25 octobre 1765. (1.2478)
  72. Exercice de sa charge. Procès-verbal du renouvellement des officiers municipaux de Saint-Omer par les vingt-cinq notables assemblés sous la présidence de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli. Saint-Omer, 31 octobre 1765. Document en mauvais état. (1.2658)
  73. Exercice de sa charge. Chevauchée ordinaire. Lettres du petit bailli Vallour à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, annonçant la chevauchée ordinaire : Saint-Omer, 17 décembre 1763 (pour le 24) ; Saint-Omer, 21 décembre 1765 (pour le 24) ; Saint-Omer, 18 juin 1766 (pour le 23, veille de la nativité de Saint-Jean-Baptiste) ; Saint-Omer, 19 décembre 1766 (pour le 24) ; Saint-Omer, 22 juin 1767 (pour le 23, veille de la nativité de Saint-Jean-Baptiste) ; Saint-Omer, 22 décembre 1767 (pour le 24) ; Saint-Omer, 16 juin 1770 (pour le 23, veille de la nativité de Saint-Jean-Baptiste) ; Saint-Omer, 19 décembre 1772 (pour le 24, avec enveloppe). Le petit bailli, pourvu en titre d’office par le roi, fait dans l’échevinage les fonctions de partie publique en matière criminelle et d’exécution de la police. Il a quatre sergents à masse qui lui sont subordonnés pour l’aider dans l’exécution de ses fonctions, notamment pour la capture des délinquants et pour contraindre au paiement des amendes et forfaitures adjugées par les mayeur et échevins. Il fait dans la banlieue  où les seigneurs n’ont pas d’aman – c’est-à-dire d’un lieutenant civil commis à la rédaction et à la garde des actes entre particuliers – la fonction de cette charge quant aux exécutions des sentences, aux saisies et exécutions des meubles et aux exécutions réelles. (1.0442-1.0449)
  74. Exercice de sa charge. Chevauchée ordinaire. Lettres du petit bailli Vallour à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, annonçant la chevauchée ordinaire : Saint-Omer, 18 juin 1763 (pour le jeudi 23)  (1.1236)  ; Saint-Omer, 21 décembre 1768 (pour le 24).  (1.1235) 
  75. Exercice de sa charge. Chevauchée ordinaire. Lettres du petit bailli Vallour à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, annonçant la chevauchée ordinaire : Saint-Omer, 16 juin 1764 (pour le 23)  (1.3024)  ; Saint-Omer, 19 décembre 1764 (pour le lundi suivant).  (1.3023) 
  76. Exercice de sa charge. Reçu de 46 livres donné par Bellin à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, pour livraison le 6 avril 1771 de quarante-six pierres de chandelles à 39 sols la pierre. Saint-Omer, 18 mai 1771. (1.2468)
  77. Exercice de sa charge. Commandement relatif aux franches foires de la ville de Saint-Omer, sans date. (1.2288) 
  78. Exercice de sa charge. Coulement des comptes. Convocation, par N… Cuvelier, du grand bailli de Saint-Omer au coulement des comptes de la ville à l’hôtel de ville le 23 juin à huit heures du matin et au rebail des fermes le 29 juin, sans date.  (1.0770)
  79. Exercice de sa charge. Convocation le lundi 15 juin à huit heures du matin en la chambre de l’Argent à Saint-Omer pour rendu des comptes de la ville. (1.3151)
  80. Exercice de sa charge. Rebail des fermes. Convocation, par N… Cuvelier, du grand bailli de Saint-Omer au rebail des fermes à l’hôtel de ville le 15 juillet à dix heures du matin, sans date. (1.2640) 
  81. Exercice de sa charge. Rebail des fermes. Convocation, par N… Cuvelier, du grand bailli de Saint-Omer au rebail des fermes, sans date.  (1.0538)
  82. Exercice de sa charge. Rebail des fermes.Convocation, par N… Cuvelier, du grand bailli de Saint-Omer au rebail des fermes, sans date. (1.2470)
  83. Exercice de sa charge. Rebail des fermes. Convocation, par N… Cuvelier, du grand bailli de Saint-Omer au rebail des fermes le 30 juin 1763, sans date.  (1.0606) 
  84. Exercice de sa charge. Achat de bas et souliers. Certificats pour les années 1758-1761-1762-1764 délivrés par dom Bertin Rifflart (prieur du couvent de la chartreuse du val de Sainte-Aldegonde, près de la ville de Saint-Omer), Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) (écuyer, seigneur de Laprée, grand bailli de Saint-Omer), messire Jean-Baptiste de Lieuray (chevalier, seigneur d’Omonville, mayeur de Saint-Omer) à messieurs de la chambre des comptes de Paris. Ils sont relatifs à l’emploi d’une somme de 100 livres en achat de bas et souliers distribués aux pauvres femmes de la ville de Saint-Omer et du pays de Langle, 1768.  (1.1549)
  85. Exercice de sa charge. Édit du roi. Édit du roi contenant règlement pour l’administration des villes et principaux bourgs du royaume. Compiègne, août 1764. (1.0310)
  86. Exercice de sa charge.  Assemblée des notables. Préparation du procès-verbal de l’assemblée des notables de Saint-Omer présidée par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli, devant procéder au renouvellement des mayeur et échevins le 31 octobre 1765. (1.1074)
  87. Exercice de sa charge. Quittance. Quittance de 3 425 livres 18 sols 7 deniers donnée par le curé et les marguilliers de l’église paroissiale de Saint-André à Lille à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Lille, 24 juin 1766. (1.1240)
  88. Exercice de sa charge. Assemblée de la noblesse et militaire. Convocation vierge au bailliage de Saint-Omer pour la tenue de l’assemblée de la noblesse et militaire conformément à l’édit du roi de mai 1765 et à l’arrêt du conseil d’État du roi du 15 juillet 1768. (20 exemplaires) (1.0557 / 1.0213 / 1.1270) 
  89. Exercice de sa charge. Rapports entre échevins et officiers du roi. Mémoire annoté de messieurs les députés généraux et ordinaires des États d’Artois joint à leur réponse au député des grands baillis, ses confrères, 1766. (1.2286)
  90. Exercice de sa charge. Rapports entre échevins et officiers du roi. Copie d’une lettre écrite au contrôleur général par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, relative à la prise d’indépendance des échevins de Saint-Omer et des autres villes de l’Artois par rapport aux officiers du roi suite à l’édit de novembre 1773 réglant la constitution municipale des villes de l’Artois. Aire, 14 mars 1774. (1.0386)
  91. Exercice de sa charge. Lettre du maréchal de Soubise (1715-1787) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), grand bailli de Saint-Omer, suite à la lettre et au mémoire que ce dernier lui a adressés concernant le préjudice que lui cause l’édit du mois de novembre 1773 dans l’exercice de ses droits et prérogatives de grand bailli. Paris, 15 décembre 1774. (1.2508)
  92. Exercice de sa charge. Baillis d’Artois. Différence entre les lieutenants-généraux des baillis provinciaux du royaume et ceux des baillis d’Artois. Écriture de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (1.0437)
  93. Exercice de sa charge. Procès pour les religieuses urbanistes contre les mayeur et échevins. Mémoire pour maître Jean-Jacques Petit, procureur du roi des ville et bailliage de Saint-Omer, intervenant en la cause d’entre les dames abbesse et religieuses urbanistes de Saint-Omer, demanderesses, contre les mayeur et échevins de Saint-Omer, défendeurs, sans date.  (1.0416) 
  94. Exercice de sa charge. Hôpital général. Remontrance du grand bailli du bailliage de Saint-Omer au chancelier relative à l’absence de ce dernier dans l’administration et gouvernement de l’hôpital général, sans date. (1.0576)
  95. Exercice de sa charge. Agrandissement d’une manufacture de drap. Supplique adressée au grand bailli et aux mayeur et échevins de la ville et cité de Saint-Omer par le sieur Pierre Ricouart, bourgeois manufacturier de drap demeurant à Saint-Omer afin que lui soit accordée gratuitement la place du Vinquay pour lui permettre l’agrandissement de sa manufacture, sans date. (1.1034) La fabrique de draps Ricouart, créée en 1699, employait jusque 2 000 ouvriers. Elle était spécialisée dans la teinture en noir des vêtements ecclésiastiques et de deuil. Elle s’est installée au Vainquai au XVIIIe siècle.
  96. Exercice de sa charge. Dessins. Dessin d’architecte d’une façade de maison (de Saint-Omer ?), époque XVIIIe siècle. (1.0572)
  97. Exercice de sa charge. Dessins. Dessins. Projet de maître-autel d’une église de Saint-Omer (?). Dessin, époque XVIIIe siècle. Indication manuscrite en bas à gauche : « prix du maistre autel et de la balustrade 1 000 # ». (1.0024)
  98. Exercice de sa charge. Divers. Certificat des bailli, échevins et [coheuriers] du pays de Langle relatif à l’audition des comptes et du renouvellement annuel de la loi de ce pays par le grand bailli de Saint-Omer sous la domination d’Espagne, sans date. Écriture de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Le pays de Langle comprenait les quatre paroisses de Saint-Folquin, Saint-Omer-Capelle, Saint-Nicolas-sur-l’Aa et Sainte-Marie-Kerque. Il disposait de ses propres coutumes. (1.0530)
  99. Exercice de sa charge. Deux extraits de registres aux baptêmes. L’un de l’église paroissiale Sainte-Aldegonde de Saint-Omer : baptême d’Henri-François-Valentin Maigron, 12 février 1753 (extrait de 1761). L’autre de l’église paroissiale de Sainte-Marguerite de Saint-Omer : baptême de Louis-Marie-Joseph Geneviers, 25 mars 1743 (extrait de 1755). (1.2507)

Boîte 3 Procès

  1. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Supplique de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), sans date. (1.0689)
  2. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Mémoire des frais, salaires, débours de la mise de fait faite à la requête de Jean-Baptiste-Dominique Rogier (1658-1730) sur les biens d’Albert-François Delerue, laboureur demeurant à Lisbourg, pour sûreté d’une somme de 850 livres, 1732-1735. (1.0343)
  3. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Liasse du procès, 1742. (4 documents numérisés, 1.1520-1.1523)
  4. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Importante liasse du procès. (1.2482)
  5. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Liasse du procès, 1735. (1.2483)
  6. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Liasse du procès, dont de nombreuses lettres de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (partiellement numérisée, 1.2136)
  7. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Liasse du procès, 1740-1742. (1.2335)
  8. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Lettre de Liénard à Jean-Baptiste-Dominique Rogier (1658-1730). Arras, 2 avril 1717. (1.1485)
  9. Procès contre Albert-François Delerue et consorts. Lettres de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à monsieur Bultel, procureur au conseil d’Artois, rue des Capucins à Arras : Laprée, 11 septembre 1738 (1.1322) ; Laprée, 5 novembre 1738 (1.1325) ; Laprée, 9 novembre 1738 (1.1321) ; Saint-Omer, 6 décembre 1738 (1.1320) ; Laprée, 15 décembre 1738 (1.1319) ; février 1740 (1.1318) ; Saint-Omer, 5 mars 1740 (1.1317) ; Laprée, 17 mai 1740 (1.1316) ; Saint-Omer, 25 mars 1741 (1.1315) ; Laprée, 24 novembre 1741 (1.1314) ; Saint-Omer, 8 janvier 1742 (1.1324) ; Saint-Omer, 28 février 1742 (1.1313) ; Saint-Omer, 10 mars 1742 (1.1312) ; Laprée, 4 avril 1742 (1.1311) ; Laprée, 15 juin 1742. (1.1323)
  10. Procès de la demoiselle de La Haye. Dossier d’un procès pour Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), prenant fait et cause de Guillaume Brocquet, son fermier à Prédefin, contre demoiselle Marie-Jeanne Harduin, veuve de maître Alexandre-Allard de La Haye, vivant procureur au conseil au conseil d’Artois, 1733. (1.1259)
  11. Procès de la demoiselle de La Haye. Lettre de monsieur Bultel, procureur au conseil d’Artois (Arras), à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) relative à la complainte de la demoiselle de La Haye, suite au creusement d’un fossé ayant nécessité la coupe de plantations. Arras, 26 mai 1734. (1.0434)
  12. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Supplique au conseil d’Artois de Martin Cannette, charron, demeurant au hameau de Prédefin, mari et bail de Marie-Antoinette Pruvost, octobre 1731. Il avait été assigné par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing par requête du 18 septembre 1731, en reconnaissance d’un bail accordé le 26 novembre 1723 par son grand-père Jean-Baptiste-Dominique Rogier (1658-1730) à feu Jean-François Pruvost, procureur d’office de la châtellenie de Lisbourg et à encore vivante Jeanne Cordonnier, sa femme, à la caution solidaire de leur fils Jean-François Pruvost et de sa femme Marie-Anne Laurent. Le charron Martin Cannette et sa femme avaient renoncé à la succession de leur beau-père et père par acte judiciaire et demandaient à être déchargés de la caution solidaire par les autres enfants de feu Jean-François Pruvost (Charles-François, Pierre-François, Jean-Baptiste, Marie-Catherine, Jeanne-Françoise, Marie-Joseph). (1.0389)
  13. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Demande de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) par l’entremise de son procureur au conseil d’Artois, d’annulation du jugement obtenu contre lui par défaut, août 1732. (1.1811) 
  14. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Déclaration de Charles-François Bultel, procureur au conseil d’Artois de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) aux autres procureurs en charge de l’affaire, 1732. (1.0590)
  15. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Défaut à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Arras (greffe du conseil d’Artois), 25 juin 1732. (1.0593) 
  16. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Examen à la demande de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) d’un jugement obtenu contre lui par défaut à l’audience du conseil d’Artois le 11 juillet 1732. (1.0615) 
  17. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Supplique au conseil d’Artois de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) suite à l’appel interjeté par les héritiers de François Prévost, 7 octobre 1732. Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) avait obtenu que le bail de 70 mesures de terre labourable au terroir de Lisbourg (au rendage de 500 livres), accordé en 1723 par son grand-père, maître Jean-Baptiste-Dominique Rogier, soit exécutoire sur les héritiers de François Prévost, en son vivant procureur pour office de la châtellenie de Lisbourg. (1.0493) 
  18. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Renonciation par Charles-François Prévost (procureur fiscal de la châtellenie de Lisbourg, demeurant au Val du Lieu, paroisse de Lisbourg) et ses frères et sœurs (Pierre-François, Jacques-Joseph, Jean-Baptiste, Catherine-Jeanne-Françoise et Marie-Joseph, demeurant tous au Val du Lieu) de l’appel qu’ils avaient interjeté le 3 septembre 1732 au conseil d’Artois. Parchemin, 28 novembre 1732. (1.0019)
  19. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Autorisation donnée à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) par Charles-François Pruvost, procureur fiscal de la châtellenie de Lisbourg (tant en son nom que se faisant fort de sa mère Jeanne Cordonnier (veuve de Jean-François Pruvost) et de ses frères au besoin), d’employer le produit de la vente faite de leurs meubles, effets, bestiaux à Lisbourg par devant notaires le 15 novembre 1735 comme « acompte de ce que le comparant, sa mère, frères et soeurs lui doivent et devront pour arrérages et rendages de terres ». Saint-Omer (notaire Decroix), 24 décembre 1735. (1.1033)
  20. Procès contre les héritiers de François Prévost ou Pruvost. Conseil provincial d’Artois. Pièce du procès, 1732. (1.2825)
  21. Procès contre François Pruvost et Marie-Anne Laurent, sa femme. Mémoire et bref des salaires dus à l’huissier pour la mise de fait que Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) a intentée contre François Pruvost et Marie-Anne Laurent, sa femme, 1735. (1.0812)
  22. Procès contre François Pruvost et Marie-Anne Laurent, sa femme. Mémoire des frais, salaires et déboursés dus pour la mise de fait que Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) a intentée contre François Pruvost et Marie-Anne Laurent, sa femme, v.1736. (1.0989)
  23. Procès contre François Pruvost et Marie-Anne Laurent, sa femme. Petite liasse de documents relatives au procès porté au conseil d’Artois contre Jean-François Pruvost, demeurant au Val du Lieu à Lisbourg, et Marie-Anne Laurent, sa femme, 1734-1736. (1.1788-1.1791) 
  24. Procès contre François Pruvost et Marie-Anne Laurent, sa femme – ? -. Lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à monsieur Gosse, procureur à la sénéchaussée de Saint-Pol, relative à une affaire. Laprée, 29 juin 1738. (1.0732)
  25. Procès contre Louis-Bruno Bayart. Reçu de 5 florins 1 patar donné par Jean Ansel, maréchal-ferrant de Quiestède, à Louis Bayart. Quiestède, 5 décembre 1733. (1.0599)
  26. Procès contre Louis-Bruno Bayart. Extrait du registre aux ordonnances d’audience du conseil provincial d’Artois suite à la requête de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) du 8 août 1736 et à l’exploit du 12 mars 1737 pour condamner Louis-Bruno Bayart, fermier de Laprée, « à faire toutes les corvées nécessaires tant pour le nouveau bâtiment de la ferme que pour les réparations à faire à ladite ferme et au château de Laprée, à charrier toutes les terres et graviers nécessaires pour le réhaussement de la cour de ladite ferme », 21 mai 1737. (1.0589)
  27. Droits honorifiques dans l’église de Quiestède. Procès contre M. de Fiennes de Regnauville. Défense de messire François de Fiennes, seigneur haut-justicier de la paroisse de Quiestède, suite à la requête présentée à la cour du conseil d’Artois de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) relative à la jouissance des droits honorifiques dans l’église paroissiale de Quiestède  en l’absence du seigneur haut-justicier et de préférence au bailli et autres officiers du seigneur, 15 juillet 1738. (1.0568) 
  28. Droits honorifiques dans l’église de Quiestède. Procès contre M. de Fiennes de Regnauville. Liasse d’un procès pour Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), seigneur de Laprée, demandeur, contre messire François de Fiennes (chevalier, seigneur de Regnauville, seigneur haut-justicier de la paroisse de Quiestède) et maître Jean-Baptiste Hanon, curé de Quiestède, défendeurs, 1738. Note manuscrite de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) au dos de la liasse : « Ce dossier est très nécessaire pour les seigneurs de Laprée parce qu’il y a une sentence à l’expédient qui leur adjuge les droits honorifiques dans l’église paroissiale de Quiestède. Cette sentence est du deux d’août 1738. » (1.1946-1.1963)
  29. Droits honorifiques dans l’église de Quiestède. Procès contre M. de Fiennes de Regnauville Lettre de Joseph-Guillaume-François Maïoul (?-1782) à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Arras, 24 juillet 1738. Réponse de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). (1.0270)
  30. Droits honorifiques dans l’église de Quiestède. Procès contre M. de Fiennes de Regnauville. Requête de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour que soit signifiée à messire François de Fiennes, chevalier, seigneur de Regnauville, en son château au village d’Hestrus, copie d’un jugement rendu à l’audience du conseil d’Artois le 2 août 1738 relatif aux droits honorifiques de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) dans l’église de Quiestède, août 1738. (1.0567)  
  31. Droits honorifiques dans l’église de Quiestède. Procès contre M. de Fiennes de Regnauville. Lettre de Jacques-François Bultel (1707-1770), conseiller au conseil d’Artois, à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Arras, 14 septembre 1738. (1.0584)
  32. Ferme de Vieux-Berquin. En attente de libellé, 1737.  (1.3169)
  33. Fermiers de Vieux-Berquin. Note de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) relative à ce que lui doivent le fermier de Vieux-Berquin, Antoine Floridan, pour l’année de son bail Noël 1753-Noël 1754 ; l’ancien fermier de Vieux-Berquin, Gilles-François Sense. (1.2535)
  34. Procès contre les fermiers de Vieux-Berquin. Supplique adressée au grand bailli, président et gens tenant le bailliage royal et siège présidial de Flandre, par la veuve et les enfants de Gilles Sense, laboureur, demeurant au Vieux-Berquin, suite à l’action en ce siège par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) pour obtenir le recouvrement de 245 florins 2 patards et 4 liards, correspondant à plusieurs années de louage de la ferme qu’ils occupent (rapportées à un septième de la ferme, soit la part que possède Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing), 1750. (1.0144)
  35. Procès contre les fermiers de Vieux-Berquin. Pièce d’un procès pour la veuve et les enfants de Gilles Sense, demeurant au Vieux-Berquin contre Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) qui avait demandé par requête commission de commandement et de saisie. Bailleul (bailliage et siège présidial de Flandre), juillet 1750. Est ficelée à cette pièce une constitution de caution en la personne de Jean-Baptiste Allendre, fermier de Neuf-Berquin, 1750. (1.2597)
  36. Procès contre les fermiers de Vieux-Berquin. Reconnaissance de Gilles-François Sense écrite par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Château de Laprée, 1751. (1.0869)
  37. Procès de Marie Daue. Accord pour mettre fin au procès entre Jacques Tenneur, (bailli de Griboval, demeurant à Lisbourg, fils de Marie Daue et se portant fort des autres cohéritiers de cette dernière) et Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Prédefin, 20 mars 1759. (1.0602)
  38. Procès contre Henry Collart. Demande de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) que soit signifiée et délivrée à Henry Collart, laboureur demeurant à Quiestède, la copie du jugement rendu au bailliage d’Aire, 16 juillet 1768. (1.0295)
  39. Procès contre Henry Collart. Pièce d’un procès en appel d’un jugement rendu en matière civile le 24 septembre 1768 par les officiers du bailliage d’Aire pour Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) contre Henry Collart, fermier et bailli, demeurant à Quiestède, qui a traité le demandeur de “chicanier”, 18 janvier 1769. (1.3029)
  40. Procès contre Henry Collart. Extrait du registre aux défauts du bailliage royal d’Aire. Défaut d’Henry Collart, 11 août 1768. (1.0294)
  41. Procès contre Henry Collart. Extrait du registre aux ordonnances d’audience du bailliage royal d’Aire, 13 octobre 1768. (1.0296)
  42. Procès contre Charles-François Coyecques. Décision de contraindre et d’exécuter par toutes voies de justice dues et raisonnables Charles-François Coyecques (Roquetoire, 1744- Roquetoire, 1805), laboureur demeurant au hameau de Ligne, paroisse de Roquetoire, et Marie-Anne-Joseph Deroux, sa femme, au paiement de 255 livres pour fermages échues sur 8 mesures et demie de terres qui leur ont été affermées par bail du 4 août 1774. Chancellerie d’Arras, 27 juillet 1776. Parchemin. (1.2620)

Boîte 4 Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826) / Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805)

  1. Registres paroissiaux. Extrait (1756) du registre aux baptêmes, mariages et sépultures de l’église paroissiale de Sainte-Aldegonde, Saint-Omer. Baptême le 19 mai 1737 de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing, née le même jour. (1.1272)
  2. Cahier contenant tounures de lettres et copie de lettres par une des filles de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), pensionnaire dans un couvent, sans date.  (1.2979)
  3. Cahier de collégien (instruction religieuse (“Les assistances que les anges nous rendent”, “Des dons du Saint-Esprit”), calculs en marge, conjugaison (“Dialogue où sont employés les temps du verbe coudre”), vocabulaire (“Termes d’orthographe selon l’ordre alphabétique”)), ayant appartenu à un Lencquesaing non identifié. (1.0339) (versé dans Divers (familles) et à reclasser ici)
  4. Mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826). Projet de contrat de mariage entre Charles-Louis-François de Lencquesaing (1709-1787) et Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826), v.1754-1755. (1.1029)
  5. Mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826). Rédaction par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et un tiers (le futur époux sans doute) du projet de contrat de mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826) et de Charles-Louis-François de Lencquesaing (1709-1787), v.1754-1755. (1.0588) 
  6. Mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826). Rédaction par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et un tiers (le futur époux sans doute) du projet de contrat de mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826) et de Charles-Louis-François de Lencquesaing (1709-1787), v.1754-1755. (1.0320)
  7. Mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826). Rédaction par Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et un tiers (le futur époux sans doute) du projet de contrat de mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826) et de Charles-Louis-François de Lencquesaing (1709-1787), v.1754-1755. (1.0595) 
  8. Mariage de Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826). Copie autographe d’une lettre de Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) à Charles-Louis-François de Lencquesaing (1709-1787), son cousin et futur gendre. Lille, 15 février 1755. Cette lettre traite du contrat de mariage de sa fille Marie-Louise-Joseph de Lencquesaing (1737-1826) et de Charles-Louis-François de Lencquesaing (1709-1787) ainsi que de l’agonie puis de la mort de sa tante par alliance, Isbergue-Eustachienne Dubois de Chocques (v.1686-1755) dite mademoiselle de Chocques.  (1.0046)
  9. Mariage de Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805). Articles du contrat de mariage convenus entre Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et Louis-Dominique Le Caron (1740-1800), sieur de Canettemont dans la perspective du mariage de ce dernier avec Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805). Château de Laprée, 9 mars 1771. (1.0823) 
  10. Mariage de Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805). Copie du contrat de mariage de Louis-Dominique Le Caron (1740-1800), écuyer, seigneur de Canettemont, Sains en Ternois Burgaland et autres lieux, mousquetaire de la première compagnie de la garde du Roi et de demoiselle Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805). Lille (notaire Legrand), 6 avril 1771. (1.0999) 
  11. Gestion des biens de Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805). Reçu de 330 livres (pour les deux vingtièmes et les deux sols pour livre de neuf années de douaire que Marie-Charlotte de Lencquesaing (1739-1805) a payées àson père en plein) donné par Louis-Dominique Le Caron à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776), son beau-père. Château de Laprée, 22 juillet 1771.(1.1461) 

Article révisé le 10/01/2020.


2 réponses sur “Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) dans les archives de Laprée”

  1. Madame, Monsieur,
    Votre site présente les archives de la famille de Lencquesaing. J’ai repéré la boite 2 intitulée “Papiers du grand bailli de Saint-Omer”
    Sous le n°97 se trouve la désignation suivante : Exercice de sa charge. Dessins. Projet de maître-autel d’une église de Saint-Omer.
    Est ce possible d’obtenir une copie numérisée de ce document?
    À l’avance merci de l’attention que vous porterez à cette demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.