retrait par faculté seigneuriale, 1785

Cession par Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) à Antoine-François Yvain, son bailli et receveur, demeurant à Lillers, de son droit de retrait par faculté seigneuriale de tout un lieu manoir amazé de maison composé de plusieurs places basses et hautes à usage de deux demeures, granges, étables…, contenant avec le jardin potager indépendant cinq quartiers ou environ de terres, situé au village de Chocques (tenant de levant à la ferme de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing, de midi au grand chemin de Lillers à Béthune, de couchant à Simon Dumont et autres, et de mer aux enfants d’Adrien Hermary), tenu en cotterie du sieur de Lencquesaing à cause de sa seigneurie de Chocques-Mesplau. Ces cinq quartiers ont été acquis par Antoine-François, Louis-Alexandre, Adrien-Joseph, Marie-Josèphe, Constance et Marie-Françoise Belva, frères et sœurs à marier demeurant au village de Chocques, de feue Marie-Madeleine [Sénéchal ?], veuve d’Adrien Delelis, demeurant à Chocques, par contrat du 30 octobre 1784. Lille (notaire Delannoy), 14 janvier 1785. Archives de Laprée, Quiestède, 3.1563.


Article révisé le 03/02/2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.