Raulers dans les archives de Laprée

de RAULERS

Famille originaire du Boulonnais. Armes : d’or à un chevron d’azur accompagné e chef de deux molettes de sable et en pointe d’une rose de gueules.

  1. Papiers André de Lencquesaing (1893-1976). Généalogie Raulers par André de Lencquesaing (1893-1976). (2.2585)
  2. Contrat de mariage. En attente de libellé. Contrat de mariage de Jehan de Raulers, 1601. (2.2602, en lien avec le 3.2601 ?)
  3. Procès Dupire-de Raulers. Liasse d’un procès pour messire Louis-Alexandre Dupire (chevalier, baron d’Hinges, seigneur de Tourlincthun, grand bailli héréditaire des ville, gouvernance et advouerie de Béthune) et consorts, demandeurs sur mise de fait contre César de Raulers (écuyer, seigneur de Mauroy, Lescoire et autres lieux, demeurant à Lescoire), contre la comtesse de La Tour, le prince de Ligne et le roi. (liasse partiellement numérisée, 2.2083-2.2090) 
  4. Procès Dupire-de Raulers. Liasse d’un procès pour Alexandre Dupire (chevalier, seigneur de Tourlincthun, Hinges et autres lieux, demeurant à Béthune) contre Robert de Raulers (écuyer, seigneur de Mauroy et autres lieux) et demoiselle Marie-Madeline de Crendalle, son épouse, 1699-1714. (2.1813) 
  5. Procès Dupire-de Raulers. Liasse d’un procès pour Alexandre Dupire (chevalier, seigneur de Tourlincthun, Hinges et autres lieux, demeurant à Béthune) contre Robert de Raulers (écuyer, seigneur de Mauroy et autres lieux) et demoiselle Marie-Madeline de Crendalle, son épouse, 1699-1714. (2.1083-2.1112) 
  6. Procès Dupire-de Raulers. Liasse d’un procès pour Alexandre Dupire (chevalier, seigneur de Tourlincthun, Hinges et autres lieux, demeurant à Béthune) contre Robert de Raulers, écuyer, sieur de Mauroy, capitaine au régiment de Hodicq, et dame Marie-Magdeleine de Crendalle, son épouse, 1707 et années suivantes. (liasse partiellement numérisée, 2.2428) 
  7. Procès Dupire-de Raulers. Extrait du registre aux causes ordinaires sur mise de fait du conseil provincial d’Artois. Procès pour Alexandre Dupire, écuyer, sieur de Tourlincthun, demeurant à Béthune contre le seigneur comte du Rœux, signifié de la mise de fait exploitée sur les biens immeubles de Robert de Raulers, écuyer, sieur de Mauroy, capitaine au régiment de Hodicq, et dame Marie-Magdeleine de Crendalle, son épouse, 1707 et années suivantes. (2.0772) 
  8. Procès Dupire-de Raulers. Pièces d’un procès pour Nicolas-Alexandre chevalier, baron Dupire et d’Hinges (seigneur de Tourlincthun, colonel de dragons, grand bailli de Béthune) et messire Claude-François Dupire (seigneur d’Hinges, chevalier de Saint-Louis, capitaine de dragons dans le régiment royal), enfants et uniques héritiers d’Alexandre Dupire, demandeurs contre César de Raulers (écuyer, sieur de Mauroy) et dame Marie-Magdeleine Crendalle, veuve de Robert de Raulers, écuyer, sieur de Mauroy, sa mère, 1708-1717. (2.1706-1711) 
  9. Procès Dupire-de Raulers. Transaction entre messire Louis-Alexandre, chevalier, baron Dupire et d’Hinges, seigneur de Tourlincthun et autres lieux ; messire Guislain-Bonaventure-François-Joseph Dupire, chevalier, seigneur de Boisencourt et autres lieux (fils et héritier de messire Claude-François Dupire, en son vivant chevalier, seigneur du Chasselet) ; demoiselle Thérèse-Guislaine Dupire ; dame Nicole-Védastine Dupire ; Antoine-Louis-Joseph Damiens, écuyer, seigneur de Warenghuem et autres lieux, père et tuteur légitime de Louis-Alexandre, son fils mineur, que lui a laissé dame Marie-Anne-Joseph Dupire, son épouse, tous héritiers de messire Nicolas-Alexandre, en son vivant chevalier, baron Dupire et d’Hinges, demeurant à Béthune, d’une part ; Jean-Robert de Raulers, écuyer, seigneur de Lescoire, Ledinghem et autres lieux, d’autre part, redevable encore à l’égard des premiers de 17 615 livres 11 sols en rentes. Béthune (notaires Faucquette et Duriez), 7 mars 1741. (2.0767)
  10. Procès Dupire-de Raulers. Minute d’une transaction entre messire Louis-Alexandre, chevalier, baron Dupire et d’Hinges, seigneur de Tourlincthun et autres lieux ; messire Guislain-Bonaventure-François-Joseph Dupire, chevalier, seigneur de Boisencourt et autres lieux (fils et héritier de messire Claude-François Dupire, en son vivant chevalier, seigneur du Chasselet) ; demoiselle Thérèse-Guislaine Dupire ; dame Nicole-Védastine Dupire ; Antoine-Louis-Joseph Damiens, écuyer, seigneur de Warenghuem et autres lieux, père et tuteur légitime de Louis-Alexandre, son fils mineur, que lui a laissé dame Marie-Anne-Joseph Dupire, son épouse, tous héritiers de messire Nicolas-Alexandre, en son vivant chevalier, baron Dupire et d’Hinges, demeurant à Béthune, d’une part ; Jean-Robert de Raulers, écuyer, seigneur de Lescoire, Ledinghem et autres lieux, d’autre part, redevable encore à l’égard des premiers de 17 615 livres 11 sols en rentes. Béthune (notaires Faucquette et Duriez), 7 mars 1741. (2.1288)
  11. Liasse d’un procès pour demoiselle Geneviève de Raulers, demeurant à Saint-Omer, contre Jean-Baptiste-Charles de Cantariny (Contarini), demeurant à Pacy-sur-Eure (Normandie), v.1750. (2.1970-2.1971)
  12. Procuration donnée par noble homme Jean-Baptiste-Charles de Cantarignie (Contarini), écuyer, demeurant à Pacy-sur-Eure (Normandie), à Jean Pigouche, à marier, vivant de son bien au village de Matringhem, pour lever les saisies et les arrêts que peuvent avoir faits Marie-Jeanne d’Aix, demoiselle en partie de Matringhem, entre les mains de Magdeleine de Raulers, dame de Ledringhem, épouse séparée quant aux biens du sieur Philippe-Augustin Bayart, demeurant au château de Lescoire, paroisse d’Heuringhem. Fruges (notaires Alexandre et Oudart), 2 mars 1748. (2.0762)
  13. Expédition de transport de rente (25 livres par an au principal de 500 livres, constituée par César de Raulers et Jean de Raulers, frères, débiteurs de cette rente) par Englebert-Louis Moriencourt (marchand à Saint-Omer) et Marie-Barbe Lachèvre, sa femme), à Marie-Antoinette Cousin veuve du sieur François Le Roux, marchande demeurant à Saint-Omer. Saint-Omer (notaires Liber et Verron), 11 octobre 1753. (2.2155) 
  14. Signification à Geneviève de Raulers de Maurois d’une sentence rendue au magistrat de Saint-Omer par Philippe Bultel, sergent-à-verges du magistrat de Saint-Omer, à la requête de Louis-Julien Gervais de La Viéville, et dame Thérèse-Charlotte Lejosne-Contay de Capelle* (veuve et douairière de Robert de Raulers, en son vivant seigneur de Ledinghem, La Haye et autres lieux, capitaine au service du roi), 15 novembre 1757. S’ensuit la condamnation prononcée par le magistrat de Saint-Omer (3 000 livres, somme « à laquelle les demandeurs ont bien voulu réduire les douze années de douaire coutumier échues avant ladite transaction aux intérêts de cette somme », le paiement d’une rente viagère de 300 livres tenant lieu à dame Thérèse-Louise-Charlotte Lejosne-Contay de douaire coutumier, les dépens de la présente poursuite). Saint-Omer, 28 octobre 1757. Geneviève de Raulers de Maurois est la tante maternelle et héritière de Constantin-Louis-Joseph Bayart, garde du roi, neveu et héritier du feu sieur Robert de Raulers. *. Capelle-sur-la-Lys. Aujourd’hui hameau de Coyecques (Pas-de-Calais). L’ancienne maison-forte bâtie par les Lejosne-Contay existe toujours. (2.0511)
  15. Papiers André de Lencquesaing (1893-1976). De Raulers. Fragment d’une lecture d’archive par André de Lencquesaing (1893-1976). (2.1369)

Article révisé le 04/02/2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.