Melun

armoiries

Armes : inconnues.

11 janvier 1620 (Bruxelles). Lettres de chevalerie en faveur d’Adrien de Melun, seigneur de Saint-Hilaire, Érin, Worcourt, Bresse, fils unique du sieur de Cottes et petit-neveu du seigneur de Marles, chef des domaines et finances, en récompense de la bonne relation qui a été faite de sa personne et à cause des services de ses prédécesseurs, notamment de ceux de son grand-père et [aïeux] qui ont été gouverneurs et capitaines de la ville de Béthune et honorés du titre de chevalier.

Continuer la lecture de « Melun »

Guillaume de Melun, v.1875

Portrait de Guillaume-Charles-Joseph-Marie de Melun (1846-1886). Photographie Walery (9bis rue de Londres, Paris), v.1875. Archives de Laprée, Quiestède 5.P0103.58.

Il est le fils d’Anatole-Louis-Joachim-Joseph vicomte de Melun (1807-1888) – ancien élève de l’école Polytechnique, officier d’artillerie, chevalier de l’ordre militaire de Léopold de Belgique – et de Marie-Aldegonde-Joseph Vandercruisse de Waziers (1814-1884), sœur de Mélanie-Joseph-Marie Vandercruisse de Waziers (1816-1906). Il est donc cousin d’Albéric-Louis de Lencquesaing (1851-1936).

Il épouse en 1879 Marie Wartelle d’Herlincourt. Dont postérité : Valentine de Melun (1880-1952), épouse (1900) de Charles comte Tardieu de Maleissye (1875-1957) ; Blanche de Melun (1882-1936) épouse (Paris, 1904) de Joseph d’Harcourt (1879-1940).


Article révisé le 19/12/2019.

à Boulogne-sur-Mer, 1885

Portrait de groupe à Boulogne-sur-Mer. À l’arrière-plan, de gauche à droite : madame René-Henri-Séraphin d’Hespel de Flencques née Anne-Marie-Adélaïde de Melun (1843-1920) (tenant une ombrelle) ; René-Henri-Séraphin d’Hespel de Flencques (1840-1926) (à la gauche de son épouse) ; Paule-Marie-Joseph-Isabelle d’Hespel de Flencques (1871-1925) (à la gauche du précédent) ; Albéric-Louis de Lencquesaing (1851-1936). Au second plan, de gauche à droite : Geneviève-Marie-Joseph d’Hespel de Flencques (1875-?) (tenant l’épuisette) ; le comte Anatole-Louis-Joachim-Joseph de Melun (1807-1888) ; Antoinette-Marie-Philomène d’Hespel de Flencques (1864-1933) tenant sur ses genoux Jacques-Louis-Dominique de Lencquesaing (1883-1914). Au premier plan, peut-être Marie-Renée-Joseph d’Hespel de Flencques (1872-1918). Photographie Auguste-Louis-Alexandre Patte (Boulogne-sur-Mer), v.1885. Archives de Laprée, Quiestède, 5P0103.48.


Article révisé le 13/12/2019.

famille de René d’Hespel, v.1880

Portrait de groupe. Autour de René-Henri-Séraphin d’Hespel de Flencques (1840-1926) et de madame née Anne-Marie-Adélaïde de Melun (1843-1920), leurs enfants. De gauche à droite : Joseph-Marie-Séraphin (1869-?), Marie-Renée-Joseph (1872-1918), Paule-Marie-Joseph-Isabelle (1871-1925), Geneviève-Marie-Joseph (1875-?) (avec la poupée). Photographie Veuve Auguste-Colas Baudelaire (31 rue de la Barre, Lille), v.1880. Archives de Laprée, Quiestède, 5.P0103.24.


Article révisé le 07/12/2019.

Anatole de Melun à la fin de sa vie

Portrait du comte Anatole-Louis-Joachim-Joseph de Melun (1807-1888). Photographie Le Jeune (L. Joliot, successeur) (350 rue Saint-Honoré, Paris), v.1880. Archives de Laprée, Quiestède, 5.P0103.19.

Anatole-Louis-Joachim-Joseph vicomte de Melun (1807-1888) – ancien élève de l’école Polytechnique, officier d’artillerie, chevalier de l’ordre militaire de Léopold de Belgique – a épousé Marie-Aldegonde-Joseph Vandercruisse de Waziers (1814-1884), sœur de Mélanie-Joseph-Marie Vandercruisse de Waziers (1816-1906). Il est donc un oncle d’Albéric de Lencquesaing (1851-1936).


Article révisé le 01/12/2019.

Melun, 1933

Souvenir pieux de la vicomtesse de Melun, née Marie d’Herlincourt, pieusement décédée à Paris le 26 janvier 1933 dans sa 74e année. Archives de Laprée, Quiestède, 4.SP0089.


Article révisé le 23/11/2019.

comte Anatole de Melun, v.1870

Portrait du comte Anatole-Louis-Joachim-Joseph de Melun (1807-1888). Photographie Alexandre Ken (10 boulevard Montmartre, Paris), v.1870. Archives de Laprée, Quiestède, 5.P0103.8.

Anatole-Louis-Joachim-Joseph vicomte de Melun (1807-1888) – ancien élève de l’école Polytechnique, officier d’artillerie, chevalier de l’ordre militaire de Léopold de Belgique – a épousé Marie-Aldegonde-Joseph Vandercruisse de Waziers (1814-1884), sœur de Mélanie-Joseph-Marie Vandercruisse de Waziers (1816-1906). Il est donc un oncle d’Albéric de Lencquesaing (1851-1936).


Article révisé le 09/11/2019.

Guillaume de Melun, v.1870

Portrait de Guillaume-Charles-Joseph-Marie de Melun (1846-1886). Photographie Numa Blanc & Cie (29 boulevard des Italiens, Paris), v. 1870. Archives de Laprée, Quiestède, 5.P0103.4.

Il est le fils d’Anatole-Louis-Joachim-Joseph vicomte de Melun (1807-1888) – ancien élève de l’école Polytechnique, officier d’artillerie, chevalier de l’ordre militaire de Léopold de Belgique – et de Marie-Aldegonde-Joseph Vandercruisse de Waziers (1814-1884), sœur de Mélanie-Joseph-Marie Vandercruisse de Waziers (1816-1906). Il est donc cousin d’Albéric-Louis de Lencquesaing (1851-1936).

Il épouse en 1879 Marie Wartelle d’Herlincourt. Dont postérité : Valentine de Melun (1880-1952), épouse (1900) de Charles comte Tardieu de Maleissye (1875-1957) ; Blanche de Melun (1882-1936) épouse (Paris, 1904) de Joseph d’Harcourt (1879-1940).


Article révisé le 08/11/2019.