déclaration des terres de Quiestède et de Rond, v.1780

Déclaration des terres de Quiestède (9 lots) (« faisant partie de ma ferme de Rond située à Ecques et Quiestède, bien que mon père a acheté en 1771 à monsieur le comte de Lannoy avec la seigneurie et terre à clocher de Quiestède ») et déclaration des terres composant la ferme de Rond (33 lots). Écriture de Louis-Dominique-Eustache de Lencquesaing (1734-1805) avec annotation de son fils Louis-Dominique-Joseph de Lencquesaing (1763-1854). Archives de Laprée, Quiestède, 3.1559.

Terres à Quiestède faisant partie complémentaire de la ferme de Rond (82 mesures, soit environ 29 ha*). En grandes proportions :

  • terres labourables :  50%.
  • prairies, aulnois, terres labourables** : 10%.
  • bois de Quiestède : 10%.
  • bruyères : 25%.
  • friche (le rietz) : 5%.

*. Sur la base d’une mesure à 0,3547 ha.

**. Ces terres sont traversées par un ruisseau (« l’écheu ») qui descend du bois de Cocqualle.

Terres composant principalement la ferme de Rond (142 mesures annoncées, soit environ 50 ha, hors partie complémentaire présentée ci-dessus). En grandes proportions :

  • ferme, château, pâturages, jardins : 20 % 
  • terres labourables : 55%
  • prairies flottantes (20%) et prés (1 %) : 21%
  • aulnois : 4%

Article révisé le 06/02/2020.

château de Rond, v.1743

Plan illustré devant servir à un traité entre le chapitre de la cathédrale de Saint-Omer, Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776) et le comte de Lannoy en vue du redressement d’une partie de la rivière qui coule du village d’Ecques au Pont-à-Ham, v.1743. Mauvais état. Nombreux manques. Archives de Laprée, Quiestède, 3.2697.


Article révisé le 06/10/2019.