marnage de terres, 1742

Reçu de 14 livres délivré par Liévin [Dreumet ?] et Philippe Patin à Antoine Demarthes pour le « marlage » (marnage ?) de trois mesures et demie de terre appartenant à Dominique-Jean-Jacques de Lencquesaing (1706-1776). Thérouanne, 29 octobre 1742. Archives de Laprée, Quiestède, 3.2903.


Article révisé le 25/06/2020.

Alloigne, paroisse de Roquetoire, 1425

Rapport de deux fiefs (l’un contenant 14 mesures de terre prises en 18 mesures, l’autre contenant le quint des 18 mesures) servi par Jehan de Wavran dit Du Pen à Foulques de Rebecque dit Hurtin à cause de sa terre d’Alloigne. Parchemin, 19 octobre 1425. Ancienne cote n°15. Archives de Laprée, Quiestède, 3.0603.


Article révisé le 04/10/2019.

autrefois dans l’église de Roquetoire…

Dans une chapelle de l’ancienne église de Roquetoire, une pierre bleue (80 cm x 57 cm) rappelait par une inscription en vers, la fondation de ladite chapelle par les frères Ricouart et Chrétienne de Hegghes en 1300.

Entreposée au cellier du presbytère à la fin du XIXe siècle, elle avait subi une cassure. Il était question en 1898 de l’encastrer dans l’un des murs de l’église. Qu’est-elle devenue aujourd’hui ?

Voici la description que l’Épigraphie du département du Pas-de-Calais nous donne en 1892 :

Continuer la lecture de « autrefois dans l’église de Roquetoire… »

le fermier Chavain, 1779

L’Épigraphie du département du Pas-de-Calais nous livre en 1892 une transcription d’une inscription sur un losange de marbre blanc entre les contreforts de l’abside de l’église de Thérouanne :

CY GIT

HERMAN JOSEPH

CHAVAIN

FERMIER DE PROFESSION

ÉPOUX

DE MARIE JACQUELINE JOSEPH

LE  CLERCQ

MORT LE 13 SEPT. 1779

AGÉ DE 47 ANS

PRIEZ DIEU POUR CE PÈRE

DES PAUVRES

(tête de mort)

 

Source :

Commission départementale des monuments historiques, Épigraphie du département du Pas-de-Calais, tome IV, 1er fascicule, Arras, 1892, p.70-71.

tour de Tannay, Mazinghem

Tour ruinée au sud d’Aire-sur-la-Lys, à la limite des communes de Mazinghem et de Rombly. C’est une construction rectangulaire (7 m x 11 m) probablement du XIVe siècle, posée sur une motte, en pierre de craie sur un soubassement de grès et de silex sur trois niveaux décrits soigneusement par Pierre-André Wimet en 1983 dont une cave voûtée en berceau et un premier étage ayant gardé l’emplacement d’une cheminée et des restes de travées de voûtes sur croisées d’ogives à nervures chanfreinées.

Continuer la lecture de « tour de Tannay, Mazinghem »