Dictionnaire de Laprée

 

« Et c’est seulement parce que la vie se tait maintenant davantage autour de moi que je les entends de nouveau, comme ces cloches de couvents que couvrent si bien les bruits de la ville pendant le jour qu’on les croirait arrêtées mais qui se remettent à sonner dans le silence du soir. »

Marcel Proust (1871-1922), À la Recherche du temps perdu. I. Du côté de chez Swann, 1913.

A

B

C

D

E

F

G

  • Gaillard de Blairville, voir Labeuvrière
  • gruyer

H

I

J

  • jarbée : botte de paille où il reste encore quelque grain servant à nourrir les chevaux. 

K

L

M

  • manoir (amazé, non amazé)
  • Marche (famille)
  • Marcotte (de Roquetoire), Guillaume-Bernard (v.1663-1731) : écuyer, secrétaire du roi, seigneur de Roquetoire, Serques, Zuthove…, grand bailli et seigneur du pays de Brédenarde. Époux d’Anne-Isabelle Cochar(t). Fils de Nicolas, marchand, bourgeois et échevin de Saint-Omer.
  • Marcotte (de Roquetoire), Jeanne-Cécile (née v.1708-?) : dame de Zuthove, elle a épousé en 1742 à Saint-Omer (paroisse Saint-Sépulcre) messire Louis-Joseph de Laurétan de Cauchy (fils de messire Léonard-Balthazar, chevalier, seigneur de Bavincove, Cauchy, Alembon et autres lieux, et de noble dame Louise-Benoîte de Vicq). Fille de Guillaume-Bernard.
  • Marcotte (de Roquetoire), Philippe-Alexandre : seigneur de Roquetoire, Serques et autres lieux. Marié à Marie-Anne-Albertine de Faras puis à Reine-Élisabeth Descamps. Fils de Guillaume-Bernard.
  • Marcotte (de Roquetoire), Reine-Alexandrine-Louis : épouse de Louis-François-Antoine-Joseph Jolly de La Viéville. Fille de Philippe-Alexandre.
  • Marest (Le)
  • May (famille)
  • Monsauret, Placide
  • Masson, Anne (1563-?)
  • Maton, Augustin
  • mesure de Saint-Omer : unité de surface, mesure de terre subdivisée en cent verges carrés, équivalant à 0,3546 ha.

N

  • naissance et baptême
  • Notre-Dame pannetière : statue de la Vierge vénérée en l’église Saint-Pierre d’Aire depuis 1213. Elle est le palladium de la cité. Comme la statue de Pallas que conservaient jalousement les Troyens, elle est la garante de la prospérité de la communauté, la communauté pouvant aller jusqu’à s’identifier à elle.

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

  • warat : nom donné par les paysans d’Artois et de Flandre à la fèverole ou fève des champs, fourrage estimé pour la nourriture des chevaux.

X

Y

Z